RDC-Crise à l’UDPS : appels à la retenue

RDC-Crise à l’UDPS : appels à la retenue

4 mai 2020 0 Par Rédaction

Dans une note d’informations distribuée à la presse, la Dynamique CACH national (DCN), à travers son président national, Pathy Mukanya-wa-Mundadi Bin Omar, appelle au soutien indéfectible et total à la hiérarchie du parti présidentiel dirigée par le Président a.i Jean Marc Kabund et le SG Augustin Kabuya.

Ce regroupement politique, proche de Fatshi, exhorte le doyen Victor Wakwenda à la retenue. Il l’appelle à mettre un peu d’eau dans son vin afin de privilégier la voie du dialogue pouvant aboutir à l’unité du parti présidentiel.

La DCN rappelle l’importance du président a.i Jean Marc Kabund et du SG Augustin Kabuya.

« Quand certains hauts cadres du FCC s’attaquent publiquement aux ordonnances et actions du Président Félix Tshisekedi, il y a que Jean Marc Kabund et Augustin Kabuya  qui sortent leurs griffes pour défendre le Chef de l’État sans oublier plusieurs Associations, et notamment la DCN qui soutiennent les actions du président  Félix Tshisekedi avec les cotisations de ses membres », dit-elle.

Cette organisation politique proche de l’UDPS fustige et condamne le comportement injuste de certains cadres de l’Union pour la démocratie et le progrès social « malintentionnés avec des agendas cachés en mal de positionnement qui sont contre les autorités établies du parti ».

Une main noire ?

La DCN voit  une main  noire derrière la tension qui sévit dans le parti afin de « prendre l’UDPS/Tshisekedi en otage pour leurs intérêts égoïstes et mesquins ». C’est ainsi que la DCN appelle à la vigilance des combattants. Ceux-ci sont priés de ne pas céder à la manipulation.

« Car, fragiliser et diviser l’UDPS aujourd’hui ne profite pas à Félix Tshisekedi sinon au FCC, au PPRD, à LAMUKA et consorts qui ne jurent que par l’échec du CACH au pouvoir », averti la DCN.

« La DCN met en garde toutes les tendances confondues de l’UDPS/Tshisekedi et les invite au dialogue, qu’ils n’oublient pas qu’en 2023, les Congolais ne jugeront Son Excellence Monsieur Félix Tshisekedi que par des actes positifs d’amélioration qualitative et quantitative de leur vie au quotidien », conseille cette formation politique.

La DCN rappelle que la passation pacifique et civilisée du pouvoir entre Joseph Kabila, sénateur à vie, et le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le 24 janvier 2019, a déjoué tous les pronostics des prophètes de  malheurs pour la RDC.

GK