Kongo Central : la Cour de cassation confirme Atou Matubuana gouverneur

Kongo Central : la Cour de cassation confirme Atou Matubuana gouverneur

21 mai 2020 0 Par Rédaction

La Cour de cassation, par son arrêt de mercredi 20 mai 2020, a mis fin à une crise institutionnelle au Kongo Central de plus de cinq mois, ayant freiné l’élan du développement et le fonctionnement normal de la province.

Après plusieurs agitations de tous genres enregistrés par les fils-maison, le désordre, qui avait élu domicile sur la terre de Simon Kimbangu, est stoppé net.

En effet, sous le RP 1378, la Cour de cassation, par son arrêt rendu, prend acte du désistement du pourvoi en cassation de Célestin Lusiama.

De ce fait, elle rend exécutoire le jugement du Tribunal de paix de Matadi, ordonnant la destruction de tous les procès-verbaux de la plénière tenue à l’hôtel Bilolo ayant déchu le gouverneur Atou Matubuana, le 4 décembre 2019.

Pour le Tribunal de paix, qui avait rendu ce jugement, le fait de la participation à cette plénière d’une personne qui n’avait pas qualité mais avait siégé, avait décidé que les actes auxquels il avait participé soient détruits.

C’est contre cette décision qu’il y a eu pourvoi en cassation. Et, en désistant, il tue l’action elle-même et rend obligatoires et définitives, les décisions de première instance.

Ainsi, il n’existe plus d’obstacles au plein exercice du pouvoir d’Atou Matubuana comme gouverneur.

Les Ne Kongo peuvent ainsi oublier les querelles improductives et penser au développement de leur terroir.

Bajika Ndeba