RDC : un signe indien à la présidence de la République!

RDC : un signe indien à la présidence de la République!

23 mai 2020 0 Par Rédaction

Depuis l’avènement de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la magistrature suprême de la République démocratique du Congo, il s’observe comme un signe indien s’y serait installé, un virus de la mort.

En effet, à la présidence de la République, les membres influents du cabinet de Félix Tshisekedi sont en train de quitter, l’un après l’autre, la terre des hommes.

Adieu « Maréchal », le chauffeur de FATSHI

Tout a commencé par la mort du chauffeur du Chef de l’État, appelé affectueusement « Maréchal », emporté dans un crash de l’Antonov assurant la logistique de la présidence de la République entre Kinshasa et Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu.

En effet, le 11 octobre 2019, des débris de l’avion-cargo assurant la logistique d’un déplacement du président Félix Tshisekedi, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), avaient été retrouvés dans la province du Maniema.

« Les débris de l’avion ont été retrouvés à 40 kilomètres de Punia, dans la province du Maniema. Des équipes ont été envoyées sur place.  Pour l’instant, tout ce que nous savons, c’est que huit personnes se trouvaient à bord de l’appareil », avait affirmé avait affirmé le conseiller de Félix Tshisekedi en matière stratégique, Vidiye Tshimanga.

Officiellement, quatre membres d’équipage et quatre passagers civils se trouvaient à l’intérieur de l’appareil.

« Même toi Maréchal, tu n’as pas su résister à cette volonté divine », avait regretté Michee Mulumba, l’assistant de Félix Tshisekedi, à propos du conducteur décédé.

Gilbert Mundele « le frère », puis Mgr Mulumba « l’oncle »… Que dire alors de Gilbert Mundele, frère et chargé de mission de Fatshi, qui a disparu aussi,  laissant un vide ?

Il y a eu aussi la mort de Jacques Ilunga, très proche du Chef de l’État et son homme de confiance. 

Puis, celle de « l’oncle ». Mgr Gérard Mulumba Kalemba, évêque émérite du diocèse de Mweka et chef de la Maison civile de FATSHI a été emporté par la COVID-19.

Samedi matin, 23 mai 2020, les réseaux sociaux ont  annoncé le décès de Charles Kilosho, directeur adjoint de la communication à la présidence de la République.

La liste est longue et il y a lieu de se poser  plusieurs questions sur les circonstances de ces décès.

Par GK