Équateur : l’aide du gouvernement aux sinistrés des inondations toujours attendue

Équateur : l’aide du gouvernement aux sinistrés des inondations toujours attendue

29 mai 2020 0 Par Rédaction

La population de l’Équateur, victime d’inondations dues aux pluies diluviennes et à la crue des mois de septembre, d’octobre et de novembre 2019, continue d’attendre l’assistance humanitaire de la part du gouvernement central. Situation que déplorent les autorités provinciales et les élus nationaux de cette province. Mais sans désespérer, reconnaissant tout de même les difficultés auxquelles le gouvernement central est confronté.

« Nous avons enregistré beaucoup de sinistrés à travers l’Équateur. Des illustrations (Images et photos) et rapports ont été envoyés à Kinshasa. Car nous n’avons pas la possibilité d’assister tous ces sinistrés. Tout a été envoyé au gouvernement central pour qu’il voie dans quelle mesure il peut venir en aide. Mais nous avons confiance à l’Exécutif national confronté à de nombreux produits, comme celui actuellement du Covid-19. C’est ainsi que nous attendons toujours », a déclaré à la presse l’une des personnalités de cette province.

Concernant le nombre des sinistrés, elle a simplement dit qu’ils sont des milliers. Et de préciser : « Sur les sept territoires que compte l’Équateur, cinq étaient touchées, y compris la ville de Mbandaka. En dehors de sinistrés, des écoles et hôpitaux et autres édifices publics ont été emportés. Dans oublier les semences et les outils oratoires à doter aux familles qui ont perdu leurs champs et filets de pêche pour qu’elles reprennent leurs activités ».

Pour sa part, le ministre national en charge de l’Action humanitaire, Steve Mbikayi, informe que le gouvernement s’organise pour apporter les premières aides. « Le gouvernement a levé l’option de me dépêcher sur les lieux comme il l’a fait pour d’autres provinces. Je crois que la caravane va se poursuivre et que la province de l’Équateur a été prise en compte. On fera étape par étape. En huit ou dix étapes si les moyens financiers le permettent », a-t-il annoncé.

Pour Steve Mbikayi, cela avant d’entreprendre des actions durables pour permettre aux et aux autres de reconstruire tout ce qui a été détruit. Il a reconnu qu’à ce jour, rien n’a été déboursé pour l’Équateur.