Insécurité en Ituri : le gouverneur Bamanisa appelle à l’opération militaire Artemis bis

Insécurité en Ituri : le gouverneur Bamanisa appelle à l’opération militaire Artemis bis

29 mai 2020 0 Par Rédaction

Le gouverneur de la province de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi s’est confié à nos confères de la radio publique allemande (DW) pour faire le point sur la situation dans sa province, secouée par les violences et barbaries causées par le groupe arme de Codeco.

Le chef de l’exécutif provincial de l’Ituri qui alerte sur des indices possibles d’un « génocide » dans sa juridiction, a appelé à la bonne entente entre les populations de sa province.

Selon les nations unies, « près de 300 morts, 151 blessés et une quarantaine de femmes violées ont été répertoriés en l’espace de six mois (entre octobre 2019 à avril 2020) en Ituri, plus précisément dans les territoires de Djugu et Mahagi.

Des acteurs derrière les violences en Ituri

Selon le gouverneur Jean Bamanisa Saidi, il y a des acteurs locaux qui manipulent la milice Codéco, auteure des massacres des populations civiles en Ituri. Cette situation replonge la province dans le triste souvenir des massacres ayant fait, il y a 20 ans environ, des dizaines de milliers de morts.

Ces violences avaient cessé après l’intervention de l’opération militaire Artemis de l’Union européenne, placée sous commandement français, avec le feu vert des Nations unies. Pour Jean Bamanisa, cette opération doit être initiée de nouveau.

Le gouverneur de l’Ituri qui s’est confié à DW, se dit satisfait de l’engagement de l’UE qui a interpellé les autorités congolaises au niveau central à Kinshasa face aux massacres dans sa province.

GK