EPST : un comité mis en place pour une rentrée scolaire sécurisée

EPST : un comité mis en place pour une rentrée scolaire sécurisée

1 juin 2020 0 Par Rédaction

À l’approche de la reprise des cours sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo (RDC), un comité est mis en place par le ministre d’État Willy Bakonga de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPST). Ce comité devra s’attèle à préparer une rentrée des classes sécurisée et saine des milliers d’élèves et d’enseignants, renseigne la RTNC 2.

Déjà à pied d’œuvre, ce comité comprend le Secrétaire général à l’EPST, l’inspecteur général de ce ministère, les directeurs de différents services, les responsables des projets, les membres de cabinet du ministre, l’UNICEF, l’UNESCO, l’USAID ainsi que les chefs de file des bailleurs de fonds. Ils ont examiné le plan sous-sectoriel de riposte éducative contre la Covid-19 en vue de sa mise en œuvre.

À tour de rôle, chacun a donné son point de vue sur les nouvelles habitudes à faire adopter dans les écoles et les stratégies spécifiques pour mettre à l’abri élèves et enseignants.

UNIKIN : la réhabilitation des homes des étudiants se poursuit

Par ailleurs, dans le secteur de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), les étudiants de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), signale la même source, plaident pour la finalisation rapide des travaux de réhabilitation et la construction de nouvelles résidences universitaires et auditoires. Cela, en vue de pallier l’insuffisance d’infrastructures d’accueil pour les nombreux étudiants que compte cette Université.

En dépit de certaines inquiétudes concernant la qualité des matériaux utilisés, les travaux évoluent rapidement à la satisfaction des étudiants, fait remarquer la RTNC 2.

Sur les sept sites de résidences universitaires que comprend l’UNIKIN, cinq semaines sont déjà en cours de réhabilitation. Il s’agit de ceux abritant les homes 80 et 150 pour les filles et dont les travaux sont en cours de réhabilitation. Tous les murs ont été repeints, les plafonds rénovés et les carreaux cassés remplacés, a constaté la même source. Et à la résidence universitaire dénommée « Vatican », les travaux ont été déjà entamés, de nouveau à la grande satisfaction des étudiants, à en croire la RTNC 2.

Quant aux homes 20 et 30, le lancement de leurs travaux se fait toujours attendre.

Olivier Dioso