Beni : 2 morts et 2 blessés dans une nouvelle attaque d’hommes armés à Bulongo

Beni : 2 morts et 2 blessés dans une nouvelle attaque d’hommes armés à Bulongo

2 juin 2020 0 Par Rédaction

Des hommes armés ont attaqué, vers 21h du lundi 1 mai 2020, la commune rurale de Bulongo, sur l’axe Beni-Kasindi (Nord-Kivu). Même si l’identité des assaillants n’est pas encore connue, l’hypothèse d’une incursion des rebelles Maï-Maï actifs dans la région, semble la plus plausible. Alors que certaines sources parlent de simples opérants nocturnes ou encore des ADF.

Aussitôt alertée, l’armée congolaise est vite intervenue pour repousser l’ennemi. Au cours des échanges des tirs, 2 assaillants ont été tués, un militaire congolais ainsi qu’un civil blessés, tous déjà acheminés à l’hôpital de Mutwanga pour des soins d’urgence.

Le bourgmestre de cette commune rurale qui confirme l’information, salue la mobilité avec laquelle les FARDC ont réagi. Il salue également la vigilance de la population qui a permis d’éviter le pire.

« Au moment où nous suivions la situation de Kihome, il y a un autre groupe d’assaillants qui est venu s’attaquer à une position militaire, ici à la petite barrière. Il y a eu échange des tirs, c’est pour cela que vous voyez 2 corps des assaillants, il y a un militaire et une maman qui ont été touchés par balle« , indique Arnauld Ise le bourgmestre de la commune rurale de Bulongo..

Des attaques armées se multiplient en région de Beni, alors que les opérations menées par l’armée congolaise depuis plus de 6 mois ont été porteuses d’espoir. La nuit du dimanche 30 mai à lundi 01 juin, c’est une autre incursion ADF à Mighende, dans le même secteur de Ruwenzori, qui a coûté la vie à 5 autres civils.

Depuis le 30 octobre 2019, l’ONGDH Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme (CEPADHO), dit avoir répertorié 651 morts, victimes des représailles ADF au Nord-Kivu et en Ituri.

Il appelle les autorités congolaises à agir en toute conséquence pour dissuader l’ennemi en région de Beni.

Charles Mapinduzi Bin Kisatiro