Procès 100 jours: 20 ans de prison requis contre Kamerhe

Procès 100 jours: 20 ans de prison requis contre Kamerhe

11 juin 2020 0 Par Rédaction

Le procès 100 jours s’est poursuivi, jeudi 11 juin 2020 à la prison de Makala, dans son étape des plaidoiries.

Dans son réquisitoire, le Ministère public a requis une peine de 20 ans avec travaux forcés à charge du prévenu Kamerhe, avec paiement des dommages et intérêts de 100 millions USD.

Quant à la partie civile, elle a recommandé une peine maximale pour Kamerhe, Jammal et Jeannot Muhima, avec remboursement de 47 millions USD.

La partie civile a illustré les faits qui certifient le détournement par le directeur de cabinet Vital Kamerhe. Me Dieudonné Kaluba, a commencé par rappeler que le détournement orchestré par le président de l’UNC est un processus de toile d’araignée, où il y a eu un chef d’orchestre. Celui-ci était, selon l’avocat, à la commande de toutes ces manœuvres.

Le bâtonnier Coco Kayudi a retracé la chronologie des faits et de différentes transactions ainsi que de certaines démarches administratives n’ayant pas respecté la loi.

Bajika Ndeba