Kinshasa : Tshisekedi ouvre les travaux de la conférence panafricaine sur le projet Grand Inga

Kinshasa : Tshisekedi ouvre les travaux de la conférence panafricaine sur le projet Grand Inga

23 juin 2020 0 Par Rédaction

Le Président de la République, Félix Tshisekedi a procédé, lundi 22 juin 2020 à Kinshasa, au lancement de la conférence panafricaine sur le projet Grand Inga et l’hydroélectricité en RDC et ses connectivités internes et externes connues sous le concept word wide énergy, WWE.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la coopération régionale pour accélérer l’accès à une énergie durable, propre, abordable et fiable.

 » La tenue de cette conférence s’inscrit donc dans le cadre de la coopération régionale pour accélérer l’accès à une énergie durable, propre, abordable et fiable. A cet effet, il visera à encourager les efforts continentaux et mondiaux pour renforcer la coopération et l’intégration régionales en tant que catalyseur pour la réalisation des projets d’hydroélectricité renouvelable et des investissements, de l’innovation et de la mise en œuvre de l’efficacité énergétique sur le continent« , a indiqué le Chef de l’État dans son discours.

La conférence durera 8 jours, soit du 22 au 29 juin 2020. Des experts devront présenter les opportunités actuelles et futures du projet Grand Inga et d’autres activités d’investissement dans le secteur de l’énergie électrique en RDC, spécialement sur le fleuve Congo et ses affluents.

Les participants à cette rencontre encourageront des appels à manifestation d’intérêts de la part des participants pour l’achat de l’énergie à produire au cours des phases subséquentes du projet Grand Inga. Les experts présenteront également un aperçu de l’état actuel de la coopération et intégration continentale et régionale politique et technique en matière d’énergie durable.

Les experts qui prendront part à cette conférence sont nombreux, et d’autres viennent des horizons lointains. Il y a entre autre, le haut Représentant de l’Union Africaine pour le développement de l’Afrique, Raila Odinga, la Commission économique pour l’Afrique des Nations-Unies et l’Agence de Développement de l’Union Africaine.

Il sied de signaler que le projet Grand Inga est classé par l’Union africaine comme une priorité de l’agenda 2063. Ma population congolaise pour sa part, attend amélioration de énergie électrique, un casse-tête dans la capitale Kinshasa et dans toutes les provinces.

Bajika Ndeba