Reforme judiciaire : l’Udps menace de mobiliser le peuple contre le projet du FCC

Reforme judiciaire : l’Udps menace de mobiliser le peuple contre le projet du FCC

23 juin 2020 0 Par Rédaction

Les propositions des lois des députés nationaux Aubin Minaku et Sakata, tous cadres du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), membre du Front commun pour le Congo (FCC), n’a cessé de susciter des réactions au sein de la classe politique et la société civile congolaises. La dernière en date est celle de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) qui rejette le projet « suicidaire » de son allié. Pour le parti présidentiel, ces trois propositions de loi du FCC visent à réformer l’appareil judiciaire.

Le parti de feu Étienne Tshisekedi a, dans un communiqué publié lundi soir, dénoncé les « manœuvres » utilisées par celui là même avec qui elle il est forme la coalition au pouvoir.

A travers ces initiatives, l’Udps voit une façon de « donner un coup dur à la politique de l’État de droit tel que vécu actuellement ». Elle appelle ainsi le FCC à retirer ses propositions.

« L’Udps invite le FCC à retirer ses trois propositions de loi jugées inopportunes et inconstitutionnelles tendant à violer le principe de l’indépendance de la magistrature », recommande le communiqué.

Le parti dirigé par Jean-Marc Kabund met en garde la plateforme de Joseph Kabila contre toute tentative d’effectuer un passage en force.

Le parti présidentiel menace ainsi de mobiliser le peuple pour ses actions des rues si le FCC s’entête et ne retire pas sa proposition de lois.

Bajika Ndeba