RDC : plus de 300 attaques ont visé les structures de santé pendant la 10e épidémie d’Ebola (ONU)

RDC : plus de 300 attaques ont visé les structures de santé pendant la 10e épidémie d’Ebola (ONU)

25 juin 2020 0 Par Rédaction

La République démocratique du Congo a finalement tourné la page de la 10e épidémie d’Ebola, jeudi 25 juin 2020. La fin de la maladie a été annoncée par Eteni Longondo, ministre congolais de la Santé, près de 2 ans après son apparition dans la région de Beni, au Nord-Kivu.

Il s’agit donc d’un tournant très important et d’un nouvel espoir dans un pays où Ebola est devenue endémique.

Cependant, le chef du bureau des Nations Unies pour la réponse d’urgence à Ebola (UNEERO) rapporte que cette épidémie aura été la plus meurtrière de l’histoire de la RDC, avec plus de 2200 morts.

Adbou Dieng a dit que l’un des obstacles principaux pendant la riposte a été l’insécurité, à cause d’une centaine de groupes armés actifs dans la zone qui était touchée.

« Plus de 300 attaques sur les structures de santé et 11 morts parmi le personnel médical et les patients. L’Est du pays est connu pour son instabilité avec 135 groupes armés évoluant dans la zone. Mais, au-delà de la violence, c’est la méfiance et le rejet des communautés auxquels la riposte Ebola a dû faire face« , signale un rapport publié jeudi 25 juin 2020.

Par ailleurs, il regrette qu’à quelques jours de l’annonce de la fin de la 10e épidémie d’Ebola en RDC, un autre foyer se soit déclaré à Mbandaka, dans la province de l’Équateur.

Même s’il estime que les expériences et les leçons tirées de la 10e épidémie devront être prises en considération dans la conception et la mise en oeuvre de la riposte à la 11e épidémie, Adbou Dieng croit qu' »Ebola est vaincue à l’Est mais la maladie est toujours là « .

Faits et chiffres clés de la 10ème épidémie d’Ebola

• La 10e épidémie d’Ebola en RDC a été déclarée le 1er août 2018.

• L’OMS l’a déclarée  » Urgence de santé publique de portée internationale » le 17 juillet 2019;

• L’épidémie a touché 29 zones de santé (211 zones de santé sur 471) dans 3 provinces;

• 2 287 personnes sont décédées et 1 171 personnes se sont remises du virus. Au total,
3 470 personnes ont été touchées, dont 3 317 confirmées et 153 probables);

• 303 409 personnes vaccinées avec le vaccin rVSV-ZEBOV pendant cette épidémie;

• 20 339 personnes vaccinées avec le deuxième vaccin, J&J, jusqu’au 29 février 2020;

• 181 millions de personnes ont été contrôlées aux points d’entrée et de contrôle;

• 216 914 personnes ont été dépistées pour le virus Ebola lors de cette épidémie;

• Plus de 250 000 contacts ont été retracés jusqu’au 25 juin 2020.

Charles Mapinduzi Bin Kisatiro