Programme d’urgence de 100 jours : le Sud-Kivu doté d’une laiterie moderne

Programme d’urgence de 100 jours : le Sud-Kivu doté d’une laiterie moderne

26 juin 2020 0 Par Rédaction

Une laiterie moderne, avec une capacité de production de 200 litres de lait par jour, a été installée à Mulumemunene dans le territoire de Kabare, dans la province du Sud-Kivu, jeudi 25 juin 2020.

À part la production du lait, le yaourt, le fromage et le beurre seront aussi produits par cette industrie, afin de permettre la relance de l’élevage au Sud-Kivu, à partir de la grande ferme de Mulumemunene.

Ce projet fait la satisfaction des éleveurs de bovins en territoires de Walungu et de Kabare ainsi que celle de tous les citoyens de la province du Sud-Kivu, dans la mesure où elle va réduire sensiblement la dépendance vis-à-vis des produits laitiers importés.

Cette laiterie rentre dans le cadre du programme d’urgence des 100 premiers jours du président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à qui le gouverneur Théo Ngwabidje a rendu hommage pour avoir retenu ce projet dans le programme de ses 100 premiers jour à la magistrature suprême.

C’est un projet salutaire devant approvisionner toute la province du Sud-Kivu en produits laitiers .

Il arrive dans une période durant laquelle la province fait face aux conséquences économiques néfastes et redoutables qu’entraîne la pandémie de Coronavirus, a fait remarquer le gouverneur qui a présidé la cérémonie d’inauguration.

Théo Ngwabidge a relevé que le Sud-Kivu regorge d’énormes potentialités, en plus de la relance de l’élevage que va engendrer cet investissement qui procurer de l’emploi à des milliers de chômeurs et matérialiser le souhait du Chef de l’État, selon lequel le sol devrait prendre le dessus sur le sous-sol.

Le gouverneur a remercié le Fonds de promotion de l’industrie (FPI) pour l’appui financier qu’il a apporté à l’Asbl Comité pour l’Autopromotion, à la base de la réalisation de cet ouvrage.

Tout en rappelant que la vache est élevée dans tous les territoires du Sud-Kivu, il a invité le FPI et l’ASBL CAB à promouvoir ce genre d’unités de traitement de lait, en entretenant une franche collaboration avec le gouvernement provincial qui, dans son programme, accorde une place prépondérante à l’agriculture et à l’élevage.

S. Bagalwa Asensio.