RDC : Tshisekedi suspend le conseil des ministres après des révélations troublantes

RDC : Tshisekedi suspend le conseil des ministres après des révélations troublantes

26 juin 2020 0 Par Rédaction

Le conseil des Ministres qui s’est tenu aujourd’hui vendredi 26 juin s’est terminé en queue de poisson. C’est le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi qui l’a suspendue après avoir découvert une correspondance du Vice-premier ministre et ministre de la justice à l’Assemblée nationale, au nom du gouvernement.

Selon une source proche du gouvernement qui a requis l’anonymat. ce sont les 3 propositions de loi sur la réforme de la justice initiées par les députés nationaux Aubin Minaku et Gary Sakata qui sont à la base de cette situation.

En effet, le conseil des ministres a, toujours d’après la même source, découvert que le vice-premier ministre de la Justice et Garde des Sceaux Célestin Tunda Ya Kasende du FCC, avait déjà transmis l’avis du gouvernement sur lesdites propositions depuis le 18 juin dernier.

« Sauf que c’était à l’insu du gouvernement« , renchérit la source. Cette situation a rendu furieux le Président de la République.

« Le Chef de l’État a eu des mots durs contre le ministre Tunda. Acculé, le ministre FCC a balbutié, ne sachant plus comment se défendre« , martèle la source.

À l’en croire, juste après, le Chef de l’État s’est levé, mettant ainsi fin à cette 37ème réunion du conseil des ministres.

« Pourquoi avoir transmis en catimini l’avis du gouvernement ?« , s’interroge un ministre qui a participé à cette 37e réunion du conseil des Ministres. « Voilà qui accroît la méfiance entre membre de la coalition au pouvoir« , conclut-il.

Pour rappel, ces 3 propositions de loi initiées par les députés du FCC Aubin Minaku et Gary Sakata sont à la base des mouvements de protestation observés mercredi dernier dans certaines villes du pays. La commission PAJ les examine à l’Assemblée nationale.

Bajika Ndeba