Tanganyika : au moins 10 personnes tuées par la milice Twa à Mugunga

Tanganyika : au moins 10 personnes tuées par la milice Twa à Mugunga

3 juillet 2020 0 Par Rédaction

Au moins dix personnes ont été tuées dont huit d’une même famille dans une attaque perpétrée par la milice Twa (pygmée), dans la nuit de jeudi 02 et vendredi 03 juillet 2020, dans le village de Mugunga situé dans le territoire de Nyunzu, dans la province du Tanganyika.

Cette milice composée des pygmées, est très active dans cette région et s’attaque essentiellement aux bantous.

Cette fois-ci, c’est le village de Mugunga qui était la cible de ces pygmées appelés « Peuple autochtone) qui se servent des flèches pour opérer.

Selon plusieurs sources recoupées sur place, ces miliciens sortis en grand nombre, ont réussi à oter la vie à dix personnes dont huit d’une même famille,. Après leur forfait, ces tueurs se sont retirés en forêt.

Pris de panique, les habitants sont allés se réfugier dans des certaines d’agglomérations comme Mulunguyi, Kongolo et Nyunzu-centre vidant ainsi le village Mugunga. Les mêmes sources renseignent que l’intervention des éléments de l’armée est arrivée en retard.

Depuis lors, rapporte un confrère de la radio Unité de Kongolo, toutes les activités sont paralysées dans cette partie du Tanganyika. « Le trafic sur la route nationale Kalemie- Mbuji mayi, en passant par Kongolo et Lubawo est interrompu suite à ce drame, le troisième en l’espèce d’un mois« , a-t-il précisé .

Sur ce tronçon routier, quatre personnes dont deux conducteurs de motos orginaires de Kongolo ont été décapitées et leurs engins brûlés. Peu avant deux personnes du village Lengwe qui revenaient des champs avaient été tuées dans les mêmes circonstances.

Par ailleurs, la population en cavale sollicite des autorités compétentes l’amélioration des conditions sécuritaires fragiles depuis plusieurs années.

Léon Mbuyamba