Ituri: le Conseil communal de la jeunesse d’Aru décrète 3 jours de deuil suite aux massacres de Djugu

Ituri: le Conseil communal de la jeunesse d’Aru décrète 3 jours de deuil suite aux massacres de Djugu

7 juillet 2020 0 Par Rédaction

Le conseil territorial de la jeunesse(CTJ) d’Aru en collaboration avec le comité provincial de la jeunesse (CPJ) se sont réunis ce lundi 6 juillet 2020 à Aru pour analyser les massacres et atrocités exagérés qui sévit au territoire de Djugu .

Face à cette situation ces structures de la jeunesse du territoire d’Aru par le truchement de leurs présidents dont Patrick YIKi, respectivement président du CCJ/Aru et Isaac Atsidri, le président de CTJ/aru ont après cette assise lancé un communiqué officiel à toute la population dudit territoire:

 »Nous conseil territorial et communal de la jeunesse d’Aru force vive de la société civile et la communauté du territoire d’Aru en générale, vivant depuis un certain temps une série de psyhcose dit à l’insécurité, l’incursion à répétition de l’armée Sud soudanaise à chefferie de Kakwa , tueries et massacres dans le territoire voisin de Djugu, la déclaration de la maladie Corona virus dans la province voisine de Haut Uelé. Nous avons appris avec une grande consternation la génocide perpétrée contre trois dignes fils et notables du dû territoire ce samedi le 04/07/2020 sur route Bunia Mahagi précisément au village Matete en savoir : LOMO WAMUKAIKA GIlbert ministre honoraire de ITPR, ENEKU ODJIOKU le comptable du territoire d’Aru, MATATA KINSHASA Frdc de sa fonction, que nous prenons de vinègre à boire et disons trop c’est trop », peut-on lire dans ce communiqué.

Ces derniers ont formulé 5 recommandations à la jeunesse d’Aru. Ils décident notamentalement, de décréter 3 jours de deuil en mémoire des illustres disparus.

 »Après réunion et concertation de l’organe susmentionnée, nous avons décidé ceux qui suit:

  1. Décrétons trois jours deuil du 07/07/2020 au 09/07/2020 à la mémoire des illustres disparus du 04/07/2020 dans le massacre au village Matete par des hommes en main armée,
  2. Suspension de toutes les activités sur toute entendue du territoire d’Aru, seuls les services minimums et les établissements sanitaires pourrons ouvrir leurs activités,
  3. Nous invitons toute la population au calme et à la bonne observance des mesures précitées,
  4. Nous invitons les autorités locales, Provinciales, et Nationales à garantir la sécurité de la dite population,
  5. En entendant d’autres mesures nous invitons toute la communauté habitant le territoire d’Aru à la vigilance et à l’unité », ont-ils déclaré.

Rappelons que cette déclaration est faite suite au massacre de 11 personnes, le samedi dernier, au village Matete par le milice de CODECO.

Par Caleb Bodio