Bukavu : la police réprime une marche des médecins réclamant leurs salaires et primes

Bukavu : la police réprime une marche des médecins réclamant leurs salaires et primes

8 juillet 2020 0 Par Rédaction

Dans la ville de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, la Police nationale congolaise (PNC) a réprimé, mercredi 8 juillet 2020, une marche des médecins réclamant le paiement des salaires et de la prime de risque de personnels soignants nouvellement inscrits à l’Ordre des médecins, depuis 3 ans.

Les manifestants qui ont commencé leur marche à la place Sonas, ont été dispersés par les policiers qui ont fait usage de gaz lacrymogènes, alors qu’ils comptaient lire et déposer un mémorandum.

Plusieurs personnes, qui ont assisté à cette dispersion des manifestants par la Police, ne cessent de condamner cet acte qui est devenu une habitude de la part de la police à l’égard des manifestants, chaque fois qu’une marche est organisée dans la ville de Bukavu.

Elles aimeraient connaître l’identité du donneur d’ordre de la répression des manifestations qui sont organisées par différentes communautés pour différents objectifs.

Récemment, la marche du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) a subi la même répression par la police. Pourtant, l’objectif de cette marche était de soutenir et d’encourager le personnel soignant durant cette période où la pandémie de Coronavirus fait rage dans le monde.

S. Bagalwa Asensio