Lubumbashi : échauffourées ce mercredi entre les militants du PPRD et ceux de l’UDPS

Lubumbashi : échauffourées ce mercredi entre les militants du PPRD et ceux de l’UDPS

8 juillet 2020 0 Par Rédaction

L’avant midi de ce mercredi 07 Juillet 2020 a connu une ambiance très tendue à Lubumbashi (Haut-Katanga) entre les militants du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) et ceux de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Le bilan provisoire fait état de plusieurs blessés du côté de l’UDPS et quelques motos incendiées ou saisies.

Selon plusieurs sources, le bilan officiel n’étant pas encore disponible, quelques blessés sont signalés du côté UDPS et plusieurs motos brûlées, d’autre saisies. Les militants du PPRD qui déclarent avoir été provoqués étaient dans une marche de soutien à Ronsard Malonda.

Les motocyclistes confondus aux Combattants de l’UDPS disent qu’ils ont été dans une démarche auprès des défenseurs des Droits de l’Homme pour plaider leur cause, concernant l’interdiction pour les motos d’accéder au centre-ville. Les deux groupes se sont croisés sur l’avenue du 30 Juin, non loin de la permanence du PPRD.

Une bagarre généralisée s’éclate, les jets de projectiles vont dans tous les sens. Du coup, quelques conducteurs des moto-taxis ont été maîtrisés et leurs engins brûlés soit saisies par les jeunes du PPRD, renforcés par la Police qui encadrait la marche.

La circulation routière paralysée, certains véhicules des particuliers caillassés, la situation était devenue confuse et intenable dans le quartier Lumumba, situé dans la commune de Lubumbashi autour du marché Eureka, tout près du lycée Kiwele.

À en croire les motocyclistes, des enfants en rupture familiale, dits « Vagabonds » étaient préparés par le PPRD pour réussir ce qu’ils appellent « embuscade » tendue aux combattants. Ils ajoutent qu’ils voulaient arriver au gouvernorat pour protester contre le confinement de Lubumbashi et d’autres villes du Haut-Katanga qui commence ce jeudi 09 jusqu’au samedi 11Juillet.

Comme pour empêcher l’UDPS et d’autres partis amis de réussir la marche contre Malonda prévue jeudi, certains blessés de cette vive tension sont internés aux Cliniques universitaires de l’ Université de Lubumbashi.

Léon Mbuyamba