Haut-Katanga : le cimetière Kamarenge de Kipushi dans un piteux état

Haut-Katanga : le cimetière Kamarenge de Kipushi dans un piteux état

12 juillet 2020 0 Par Rédaction

Le cimetière de Kamarenge, ce lieu de repos éternel, ressemble à une véritable brousse. C’est difficile d’apercevoir une seule croix dans cet unique cimetière de la Cité de Kipushi, située à 30 Km de Lubumbashi.

Pourtant, les enterrements s’y passent chaque jour. Visiblement, une fois le corps mis en terre, les défunts passent dans les oubliettes. Les membres des familles et même les services funéraires ne pensent à entretenir ce lieu  qu’au mois d’août.

« Nous sommes en train de regretter l’état dans lequel se trouve le cimetière de Kipushi. C’est comparable à une forêt. Mais ce que nous n’arrivons pas à comprendre, c’est qu’à chaque enterrement, les gens payent les frais au niveau des services d’inhumation (50 à100$). Nous nous demandons à quoi sert cet argent ? », s’inquiète un habitant de Kipushi ayant requis l’anonymat. 

Il est convaincu que seul le partenariat public-privé pourrait résoudre cette difficulté d’assainissement des cimetières en RDC. Il prend pour exemple, les cimetières Nécropole de Kinshasa et de Lubumbashi. 

Plusieurs habitants de cette cité sont unanimes sur le fait qu’assainir le cimetière de Kamarenge le 01 Août c’est bien, mais l’entretenir de temps en temps serait mieux par respect et considération de ceux qui sont déjà dans l’au-delà. 

« Entretenir les cimetières seulement le 01 Août, date dédiée aux morts c’est de l’hypocrisie », a argué un habitant.

Kipushi est une cité minière à la frontière entre la RDC et la République de la Zambie.

Par Léon Mbuyamba