Litige frontalier entre la RDC et la Zambie: la SADC tranche en faveur de la RDC

Litige frontalier entre la RDC et la Zambie: la SADC tranche en faveur de la RDC

25 juillet 2020 0 Par Rédaction

La Communauté de développement d’Afrique australe ( SADC) vient d’accorder 7 jours à l’armée zambienne de retirer ses troupes sur le sol congolais. La décision est tombée vendredi 24 juillet 2020 et communiquée au Conseil des ministres par le Ministre de la défense nationale et anciens Combattants.

La voie diplomatique privilégiée par le Chef de l’État congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans le litige frontalier qui opposait son pays à la Zambie, vient de porter des fruits. La SADC, saisie par la RDC, vient de décider que les localités Kibanga et Kalubamba font partie de la RDC.

L’ armée zambienne est sommée d’évacuer ses troupes sur les terres congolaises endéans 7 jours. C’est une bonne nouvelle qui a réjoui le Président Tshisekedi vendredi 24juillet au cours du 41e Conseil des ministres.

Le premier citoyen congolais en a profité pour inviter tous les africains à s’unir et se rassembler autour des défis communs à relever.

Cette décision de la SADC fait suite à l’examen de litige frontalier entre les deux Républiques sœurs ; la RDC et la Zambie dans la province du Tanganyika.

Cette organisation sous régionale a dépêché une délégation en début de la semaine, délégation composée de 15 membres parmi lesquels les Experts civils et militaires pour une durée de 7jours.

Cette délégation avait pour mission de se rendre à Kibanga, Kalubamba, Muliro et Pweto, côté congolais et à Chibanga, Chiponda et Musosa, côté zambien, pour solutionner la crise qui a éclaté en Mars 2020 entre la Zambie et la Rdc.

L’armée de la République de Zambie avait déployé ses troupes pour occuper les localités congolaises précitées. Pour sa part, le pouvoir de Kinshasa avait privilégié la voie diplomatique, qui vient aujourd’hui décanter la crise. Et c’est la RDC qui sort victorieuse du duel.

Par Léon Mbuyamba