Justice: Vital Kamerhe entendu à la Cour de cassation

Justice: Vital Kamerhe entendu à la Cour de cassation

3 août 2020 0 Par Rédaction

La chambre du conseil de la Cour de cassation, siégeant en appel sur le énième refus du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe d’accorder la liberté provisoire à Vital Kamerhe, a entendu, lundi 3 août, le directeur de cabinet du Chef de l’État.

Vital Kamerhe, qui avait à ses côtés ses avocats, a plaidé auprès du Président de la Cour de Cassation pour sa mise en liberté provisoire, refusée à plusieurs reprises.

Il y a peu, ses avocats conseils avaient ainsi saisi cette Cour contre le rejet de la demande de liberté provisoire introduite pour leur client compte tenu de la dégradation continue de son état de santé.

Ainsi, à quatre jours du début de son procès en appel au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, le président de l’UNC est suspendu au verdict de la Cour de cassation qui interviendrait dans un bref délai.

Le collectif de ses avocats a ensuite formulé une requête adressée au nouveau premier Président de la Cour de cassation. Dans cette requête, Kamerhe attaque en justice les magistrats Pierrot Bakenge, Kisunga Ngeleka et Makala Kayembe. Vital estime que ces magistrats seraient à la base de sa condamnation. Après l’audition, il est rentré à la prison de Makala, sous escorte.

Par Bajika Ndeba