Ituri : la milice Codeco continue à terroriser la population à Irumu et Djugu

Ituri : la milice Codeco continue à terroriser la population à Irumu et Djugu

5 août 2020 0 Par Rédaction

Trois personnes, dont deux militaires des FARDC, sont mortes lundi et mardi 4 oût, dans différentes circonstances à Djugu et Irumu, deux territoires de la province de l’Ituri.

La première victime est un homme déplacé, qui a été tué, lundi 3 août, dans la localité de Kpanga, groupement Lona Lotsipka en chefferie des Bahema-Badjere dans le territoire de Djugu, par les assaillants de la milice Codeco,

Cette information a été confirmée par la Société Civile de ce coin qui indique que les assaillants se sont attaqués à un groupe des déplacés à Bulé, partis au champ faire la récolte des vivres.

C’est une énième attaque des assaillants Codeco, malgré la sensibilisation faite par une délégation des anciens seigneurs de guerre, venus de Kinshasa et envoyés par le Président de la République.

Les deux éléments des FARDC sont, quant à eux, morts lors des affrontements survenus, tôt le matin du mardi 4 août, entre l’armée régulière et les miliciens du groupe Chini ya Kilima au village Ngadju, en chefferie de Basili, territoire d’Irumu.

L’information est confirmée aussi par le porte-parole de l’Armée dans le secteur opérationnel de l’Ituri qui affirme
que ces deux éléments FARDC sont tombés sur le champ de bataille.

Une sévère mise en garde a été lancée contre cette milice et l’armée assure qu’elle ne pourra pas tolérer que ces hors la loi continuent à semer terreur et désolation dans cette partie.

GK