Kinshasa : UDPS enterre ses morts

Kinshasa : UDPS enterre ses morts

5 août 2020 0 Par Rédaction

Les cadres et militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ont procédé, mercredi 5 août, à l’enterrement de certains de leurs tués lors de la marche pacifique du 9 juillet dernier.

Une cérémonie d’adieux qui s’est vite transformé en messe politique selon les propos tenus par les responsables du parti. En effet, l’occasion faisait le larron pour honorer ces « combattants morts sur le champ d’honneur ».

Le président intérimaire du parti Jean Marc Kabund n’y est pas allé par le dos de la cuillère. Aux nombreux militants, il a lancé l’appel au calme et ne pas craindre le sort réservé aux « ennemis du peuple ».

Le sort de ces « ennemis » est à trouver dans la Bible. Le livre Éxode est évoqué par ce prédicateur circonstanciel.

« Moïse répondit au peuple : Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Eternel va vous accorder en ce jour ; car les Égyptiens que vous voyez aujourd’hui, vous ne les verrez plus jamais », a-t-il ironiquement lu ce passage biblique. Une pique à l’endroit des cadres du FCC qui sont considérés comme « ennemis du peuple ».

Cette lecture a forcé les acclamations des centaines des militants venus rendre un dernier hommage à leurs collègues, tués par balles lors de la manifestation du 9 juillet contre l’entérinement de la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.

Ri Ka