EPST : vivement un audit sur l’effectif des enseignants congolais pour dénicher les fictifs

EPST : vivement un audit sur l’effectif des enseignants congolais pour dénicher les fictifs

12 août 2020 0 Par Rédaction

Le chef de l’État congolais, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi a échangé, ce mardi 11 août 2020, avec les délégations du Syeco (Syndicat des enseignants du Congo) et ceux du Synecat (Syndicat des enseignants catholiques) autour des questions liées à la prise en charge des enseignants.

Cette rencontre fait suite au cri d’alarme de Cécile Tshiyombo, Sécretaire générale du Syeco qui avait sollicité l’implication personnelle du Président de la République dans la réponse aux revendications des enseignants congolais.

La tension est montée d’un cran dans le secteur de l’éducation depuis plusieurs mois. L’objectif de la rencontre entre le chef de l’État les représentants des enseignants s’inscrivait dans l’optique de chercher des solutions pérennes à différentes problèmes des enseignants et par ricochet, y remédier dans la mesure du possible.

Hormis, les revendications de la délégation de ces deux Syndicats des enseignants, à savoir: leur paie et la problématique des Nouvelles unités (NU), le chef de l’État a insisté sur la nécessité d’un audit de l’effectif des professionnels de la craie. Ce, pour démasquer tous les enseignants fictifs pour parvenir à améliorer les conditions de travail des enseignants de la RDC.

Il sied de noter que, cette délégation de syndicats des enseignants a été reçue par Félix Tshisekedi, en présence du ministre de tutelle Willy Bakonga et de son Vice-ministre, Didier Budimbu,

Par Jackie Ngolela