Bukanga Lonzo : quand les langues se délient

Bukanga Lonzo : quand les langues se délient

20 août 2020 0 Par Rédaction

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga a visité, mercredi 19 août 2020, le parc agroindustriel de Bukanga Lonzo. Si lui-même a dit sa déception en voyant le « spectacle affligeant » sur ce site, plusieurs autres Congolais n’ont pas retenu leurs langues pour tacler le régime Kabila, qui était à la manœuvre de ce projet. Les réseaux sociaux continuent d’en parler.

« 80 millions USD pour escroquer 80 millions d’habitants. Ça me rappelle « Arnaqueurs VIP », cette belle série TV anglaise que je raffolais jadis », a regretté Michée Mulumba, assistant personnel du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi. Son tweet concerne, même s’il ne le dit pas, le projet du parc agroindustriel de Bukanga Lonzo qui a coûté au Trésor public congolais une somme de 83 millions USD.

Les commentaires des uns et des autres sont allés dans le sens de critiquer le gouvernement Matata qui a initié ce projet. « Bukanga Lonzo symbolise le mépris du bien commun, l’insolence des élites politiques et le mensonge du Gouvernement Matata que seule l’impunité endémique peut justifier. Ce crime économique qui a englouti près de 200 millions remet en cause tout le discours sur le fameux Congo émergent », a taclé Claudel Lubaya, député national.

Son collègue, Delly Sessanga a aussi les mots justes pour dire sa déception. « Je suis persuadé que les années du gouvernement Matata ont été un gâchis extraordinaire d’opportunités de réforme et de restructuration du pays, contrairement à la propagande entretenue sur le gestion de cette période », a-t-il argumenté.

La visite du Premier ministre, un cadre du FCC, est perçue comme une piqûre qui a réveillé le chat qui dormait. Certains observateurs voient en l’exclamation de Sylvestre Ilunga une accusation contre son camp, dans la mesure où ce sont les membres du FCC qui ont initié et détruit ce projet.

Par R.K.