Ligue des champions de l’UEFA : ces « pétrodollars » qui s’envolent

Ligue des champions de l’UEFA : ces « pétrodollars » qui s’envolent

23 août 2020 0 Par Rédaction

La finale de la Ligue des champions 2020 a tenu ses promesses. Le FC Bayern Munich a remporté la coupe aux grandes oreilles, à la grande déception du FC Paris Saint-Germain, battu à l’arrivée par un score étriqué d’un zéro.

Au terme d’un match très disputé, l’équipe allemande a soulevé son 6e trophée dans cette compétition, la plus prestigieuse de l’Europe. Kingsley Coman est l’unique buteur du match. A la 59e minute, ce jeune joueur a douché les espoirs des Français qui couraient derrière leur première étoile.

Une première finale jouée, une première finale perdue du côté du club de la capitale française. Pourtant, les qataris ont beaucoup investi pour en arriver là. Ils ont dépensé des millions des dollars au cours de dix dernières années pour remporter ne fût-ce qu’un seul trophée. Comme si la « malédiction du pétrole » plane sur cette équipe, les millions de dollars pour acheter les joueurs comme Neymar, Mbappé, Di Maria, Mauro Icardi… n’ont servi à rien.

L’histoire retient que c’est le Bayern Munich qui a remporté la « champion’s league covidisée« . Dans un stade de Lisbonne vide, les Allemands ont soulevé le trophée sans aucun respect de la distanciation sociale, car testés négatifs au coronavirus.

Par Ricky KA.