Haut-Katanga : la société civile recense 3.459 Cas de vols dont 62 décès de janvier à juin

Haut-Katanga : la société civile recense 3.459 Cas de vols dont 62 décès de janvier à juin

26 août 2020 0 Par Rédaction

Le Cadre de Concertation de la Société civile du Haut-Katanga, à travers sa composante Gouvernance, Sécurité et Paix, a rendu public, mercredi 26 août, son rapport semestriel sur l’insécurité dans cette province.

Les chiffres présentés par Bertin Tshoz Team, leader de la composante sont alarmants. Au moins 3.459 cas de vols à mains armées ont été enregistrés et ont causé la mort de 62 personnes, rien que pour la période comprise entre janvier et juin 2020 dans les Villes de Lubumbashi et Kasumbalesa.

« La commune la plus criminogène de Lubumbashi est la commune Annexe qui a, à elle seule, battu record avec 2.210 cas, suivie de Kasumbalesa avec 669 Cas. Le mois le plus criminogène reste le mois d’avril qui a enregistré 1.120 cas« , indique ce rapport.

Parmi les 62 personnes tuées au cours de différents cas de cambriolage, 50 l’ont été dans la commune Annexe, soit près de 92%.

Ce rapport a aussi dénombré 1.009 cas de viol, dont 421 commis lors de vols à mains armées. Il y a eu aussi 48 cas de bracage dans des wtation-services et 45 cas d’enlèvement.

Qui sont alors les auteurs de tous ces actes criminels ?

Sont pointés du doigt accusateur : les enfants en rupture familiale 5%, les civils 20% et les hommes en uniforme 75%. Le rapport conclut que la plupart des cas ont été commis entre 23h00 et 03h00 du matin.

Par Léon Mbuyamba, correspondant au Haut-Katanga