Démantèlement d’un groupe de « miliciens » à Kingabwa : mise au point de Kabuya

Démantèlement d’un groupe de « miliciens » à Kingabwa : mise au point de Kabuya

28 août 2020 0 Par Rédaction

«Ceux qui attribuent à l’UDPS la paternité de cette bande incontrôlée, leur place est au Centre neuro-psycho pathologique (CNPP) », a réagi, Augustin Kabuya, le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps).

En effet, la Police a démantelé, jeudi 27 août,
un « quartier général d’un groupe de miliciens » dans le quartier Kingabwa, dans la commune de Limete. Curieusement, un certain nombre d’internautes ont attribué ces miliciens à l’UDPS.

Ce qui n’arrange pas le Secrétaire Général de l’UDPS, Augustin Kabuya. Il a tenu à démentir cette information dénaturée partagée sur les réseaux sociaux. «Jusqu’à quand on va chercher à faire porter tous les malheurs d’Israël à l’UDPS?», s’interroge-t-il.

Pour rappel, enchaîne-t-il, ce sont les autorités de l’UDPS, particulièrement le Président a.i Jean-Marc Kabund-A-Kabund, qui avait fait rapport à l’autorité Suprême de la République sur la présence de ce groupuscule se faisant comme des «Gardiens de la Paix».

« Dans ces conditions, comment l’UDPS peut encore être impliquée dans cette histoire comme l’on entend parler« , se demande Kabuya.

« Si dans l’opposition, l’UDPS n’avaiet pas besoin de constituer une milice, à combien plus forte raison aujourd’hui que nous avons maintenant l’Institution président de la République, la première du pays« , tance -t-il.

Pour lui, ceux qui attribuent à l’UDPS la paternité de cette bêtise, leur place est au CNPP. « Pour montrer leur incapacité à bien raisonner, ces personnes mal intentionnées rejettent même le communiqué de la Police concernant cette situation, lequel communiqué épargne l’UDPS dans cette forfaiture« .

« Le Commandant Suprême de l’armée et de la Police est le produit de l’UDPS. Pourquoi, allons-nous créer encore une milice? Pour quelle finalité ?« , s’interroge le chef de l’exécutif du parti présidentiel.

Par GK