Kinshasa: vers le désengorgement de la prison centrale de Makala

Kinshasa: vers le désengorgement de la prison centrale de Makala

4 septembre 2020 0 Par Rédaction

Le Vice-ministre de la justice et Garde des sceaux, Bernard Takaishe Ngumbi, a effectué une visite au Centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa (CPRK), ce jeudi 03 septembre 2020, répondant au SOS du directeur de cette maison carcérale qui connaît une carence en vivres et médicaments.

Il s’est rendu effectivement compte que l’approvisionnement en nourriture et en médicaments tend vers la fin. Le Vice-ministre, accompagné de la conseillère du Président de la République en charge de la Jeunesse, de la Conseillère du ministre des droits humains et Secrétaire général au Ministère de la Justice a, au cours de son passage, fait état de lieu de la prison centrale de Makala et pris noté toutes les doléances pour en faire rapport au Premier Ministre, chef du gouvernement.

« Nous avons été saisi par le Directeur de la prison centrale de Makala qui avait un souci avec l’approvisionnement en médicament comme en nourriture pour les prisonniers. Il a fallu descendre sur place pour que nous puissions nous en rendre compte. Et nous avons constaté qu’effectivement, il y a un problème d’approvisionnement qui tend vers sa fin et que l’alerte qui nous a été donnée est pour que nous ne puissions arriver à trouver que tout est terminé« , a indiqué Bernard Takaishe.

L’occasion faisant le larron, le Vice-Ministre a également évoqué la question d’entassement dans des locaux. A propos, Bernard Takaishe a rassuré que le site de Mbenseke est en réhabilitation pour séparer les enfants d’une part et les femmes d’autre part avec tout le monde.

« Nous sommes en train d’y travailler d’arrache-pied d’ailleurs et pour preuve, nous avons le site de Mbenseke qui est en train d’être mis à réfection et réhabilitation pour qu’enfin de compte nous puissions faire sortir les enfants qui sont en conflit avec la loi et les femmes également« .

Par Bajika Ndeba