Sud-Kivu : la Force de la Monusco se déploie autour de la résidence de Denis Mukwege

Sud-Kivu : la Force de la Monusco se déploie autour de la résidence de Denis Mukwege

10 septembre 2020 0 Par Rédaction

La Mission d’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation de la République Démocratique du Congo (Monusco) a redéployé des éléments à l’Hôpital Général de Référence de Panzi, dirigé par le Prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege.

C’est le Docteur Denis Mukwege qui l’annonce dans un tweet mercredi soir. “Nous saluons le redéploiement des éléments de la Monusco à Panzi depuis ce matin pour assurer la sécurité des malades ainsi que de notre personnel. Merci aux Nations Unies d’assurer notre protection”, a-t-il reconnu.

La Monusco se disait déterminée à assurer la sécurité du Dr Denis Mukwege, lauréat du prix Nobel de la Paix, et de la clinique Panzi dans l’est de la RDC. Elle l’a affirmé mardi 8 septembre.

«Bien qu’un certain nombre de cas de Covid parmi nos soldats de la paix aient eu un impact opérationnel, nous avons continué à travailler en étroite collaboration avec le Dr Mukwege, les autorités congolaises et les partenaires internationaux pour veiller à ce que ses besoins en matière de sécurité et ceux de la clinique soient pris en compte de manière efficace et durable.», a précisé, dans une déclaration, le porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, Stéphane Dujarric.

Le Docteur Mukwege fait l’objet d’une montée alarmante d’intimidations; de correspondances haineuses et de menaces de mort transmises par les médias sociaux et au cours d’appels téléphoniques adressés à lui et à sa famille. Selon la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme; Michelle Bachelet, qui a demandé le 28 août dernier qu’une enquête sur les auteurs de ces menaces soit menée; ces nouvelles menaces font suite au nouveau plaidoyer du médecin « en faveur de la paix dans l’Est du pays ».

Par GK