Sénat : A. Tambwe Mwamba propose la création d’un compte d’affectation en prévision des élections 2023

Sénat : A. Tambwe Mwamba propose la création d’un compte d’affectation en prévision des élections 2023

15 septembre 2020 0 Par Rédaction

Comme prévu dans le calendrier des matières à débattre au cours de cette session ordinaire, ouverte ce mardi 15 septembre 2020, essentiellement budgétaire, le président de la chambre haute du Parlement congolais, Alexis Tambwe Mwamba a proposé de mettre sur pied un compte d’affectation spéciale pour les élections de 2023. Ce compte permettra, selon lui, d’éviter toute forme d’impréparation souvent observée dans la mobilisation des recettes qui doivent servir à financer les scrutins.

Pour ce qui concerne le montant fixe à déposer dans ce compte de prévision des élections de 2023, le chiffre sera indiqué selon le budget qui sera présenté par le nouveau comité de la Commission Nationale Électorale et Indépendante (CENI).

En outre, malgré que la session est essentiellement budgétaire, d’autres matières seront traitées notamment, l’examen du budget 2021; le fonds de garantie pour financer l’accès aux crédits aux provinces afin de résoudre les problèmes spécifiques de ces entités; le dossier de rétrocession aux provinces qui continue à souffrir.

A cette occasion, le président du Sénat a invité la commission Ecofin à se pencher spécialement sur ce dossier pour trouver des solutions. En dehors de ces questions budgétaires, la chambre haute est déterminée à se concentrer sur d’autres matières jugées importantes, comme les contrôles parlementaires qui seront exercés en toute légalité, des dossiers qui étaient restés en suspens avant la clôture de la session de mars. Il sera aussi question d’examiner tous les problèmes révélés par les bases des députés et sénateurs lors de leurs vacances parlementaires dans leurs circonscriptions électorales respectives. Ils sont donc invités chacun à déposer un rapport détaillant toutes les difficultés rencontrées.

En rappel, la cérémonie d’ouverture a connu la participation inattendue du sénateur à vie, Joseph Kabila Kabange qui, pour la première fois, vient prendre part à la plénière depuis la passation du pouvoir avec l’actuel président.

Par Jackie Ngolela envoyée