Plaine de la Ruzizi : trois agents de l’ONG Concern enlevés

Plaine de la Ruzizi : trois agents de l’ONG Concern enlevés

22 septembre 2020 0 Par Rédaction

Trois agents de l’ONG CONCERN ont été enlevés, dans l’après-midi de lundi 21 septembre 2020, dans le territoire d’Uvira, précisément dans la plaine de la Ruzizi (province du Sud-Kivu) par les hommes en armes qui seraient des rebelles burundais.

Selon Raphaël Katuruma, président de l’Association œuvrant pour la paix aux enfants vulnérables, orphelins et veuves (APEVOV), dans la plaine de la Ruzizi (de qui nous détenons cette information), un véhicule du convoi de cette ONG était surpris par ces ravisseurs. Cela, après avoir raté d’arrêter le premier.

« Ils ont tiré des balles dans le pneu et le véhicule s’est alors arrêté. Ces présumés FNL burundais, alliés à certains rebelles maï-maï, ont réussi à dépouiller tous les 6 passagers à bord de ce véhicule de tous les biens dont argent, téléphone, ordinateur,… et emporté 3 personnes. Parmi elles, un chauffeur et deux autres. C’était aux environs de 15 heures à Kajembwe, en un endroit communément appelé Ku mahema », précise Raphaël Katuruma.

L’APEVOV indique que jusqu’à présent les personnes enlevées sont encore dans les mains de ravisseurs, car aucune information ne filtre. Son président souligne que les personnes enlevées revenaient d’une activité de distribution des kits de protection contre la pandémie à coronavirus dans cette partie du territoire d’Uvira. Il indique cependant qu’après leur enlèvement, leur véhicule a été abandonné sur la chaussée, et dans la soirée, il a été récupéré par les services de sécurité et la société civile du milieu.

Les enlèvements sont devenus récurrents dans la plaine de la Ruzizi. Les agents humanitaires dans toute la partie Sud du Sud-Kivu sont surtout ciblés. Ces enlèvements sont devenus un fonds de commerce pour des groupes armés qui, pour libérer les personnes pris en otage, exigent une importante somme d’argent.

Par Martial Bisimwa