Peter Kazadi : « Théodore Ngoy a tort de penser que le Parlement peut mettre en accusation le Chef de l’Etat »

Peter Kazadi : « Théodore Ngoy a tort de penser que le Parlement peut mettre en accusation le Chef de l’Etat »

29 septembre 2020 0 Par Rédaction

Le cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social( UDPS) et avocat de son état, Peter Kazadi a réagi, lundi 28 septembre, aux propos de Théodore Ngoy qui accuse le président de la République d’avoir violé intentionnellement la Constitution en nommant à la Cour de cassation deux juges de la Cour constitutionnelle.

« Théodore Ngoy a tort de penser que le Parlement peut mettre le président de la République en accusation« , a estimé Péter Kazadi, cadre du parti présidentiel.

Sur Top Conngo FM, il a précisé que « l’organe poursuivant du Président de la République, c’est le Parquet général près la Cour constitutionnelle« .

« Je ne sais pas si je dois aborder ce sujet sous l’angle politique ou juridique« , mais, insiste Me Péter Kazadi, « si Théodore Ngoy estimait que le président de la République a violé la loi, il devrait saisir le procureur général près la Cour constitutionnelle. C’est lui l’organe poursuivant attitré du président de la République« .

Il explique que « l’Assemblée nationale et le Sénat ne statuent que lorsque le Parquet général les a saisi avec des faits précis sollicitant l’autorisation des poursuites« .

Concrètement, « Théodore Ngoy est dans une logique d’un show politique qui n’a rien à voir avec le droit. Il est en train de chercher à être omniprésent dans les médias. C’est un homme émotif. Il aime qu’on parle de lui, même en mal« , a conclu Me Péter Kazadi qui reste convaincu que « c’est un coup d’épée dans l’eau qui ne doit ébranler aucune conscience scientifiquement formée à la pratique de droit« .

Par Léon Mbuyamba