Sud-Kivu : deux personnes perdent la vie à travers une justice populaire

Sud-Kivu : deux personnes perdent la vie à travers une justice populaire

30 septembre 2020 0 Par Rédaction

Deux personnes ont été tuées par des habitants en colère, ce mercredi 30 septembre dans la province du Sud-Kivu.

L’une a été tuée dans la ville de Bukavu, dans la commune de Bagira, au quartier Cikera, sur l’avenue Nyambase. Et l’autre, dans le territoire d’Uvira, au quartier Kabindula dans la commune de Kalundu.

Selon Gentil Kulimushi, président de la société civile, noyau communal de Bagira, la victime a été accusée de la sorcellerie. Il souligne que les auteurs de cet acte ont, avant de mettre la main sur la victime, d’abord incendié les maisons de la victime. « La femme s’appelle M’Burhahima. Elle était encore nouvelle dans ce quartier », précise Gentil Kulimushi.

Toutefois, le président de la société civile de Bagira condamne, avec fermeté, cette pratique de se faire justice, une situation qui est devenue monnaie courante dans la commune de Bagira.

Comme si cela ne suffisait pas, une situation similaire a été également enregistrée dans le territoire d’Uvira, au quartier Kabindula où un présumé voleur a été tué par la population.
Une information confirmée par le président de la jeunesse de Kavinvira, qui indique que cétait aux environs de 6 heures du matin que ce présumé voleur a été appréhendé par la population, pendant qu’il venait de voler un téléphone.

Kiza Tiniko, président de la jeunesse de Kavinvira précise que des habitants en colère ont sauté sur la victime et ont sans doute mis fin à sa vie. « La victime était un habitant de Kabindula. Il avait volé le téléphone de son grand frère, et comme il n’était pas à son premier forfait, des habitants en colère l’ont lapidé et ont mis une croix à sa vie », renseigne Kiza Tiniko.

Les acteurs de la société civile soulignent que les cas de la justice populaire demeurent un danger pour la population, du fait que même les innocents sont parmi les victimes.

Par Martial Bisimwa