Goma : la Lucha exige la suspension du maire après ses propos jugés déplacés sur la situation sécuritaire dans la ville

Goma : la Lucha exige la suspension du maire après ses propos jugés déplacés sur la situation sécuritaire dans la ville

8 octobre 2020 0 Par Rédaction

La sortie médiatique du maire de Goma, mercredi 07 octobre 2020 sur la situation sécuritaire dans la ville, continue de faire du buzz, aussi bien dans la communauté que sur les réseaux sociaux.

Après des critiques très acerbes formulées en l’endroit de l’autorité urbaine par les forces vives et politiques du Nord-Kivu, le mouvement citoyen Lutte pour le changement, de connivence avec d’autres organisations se semblent pas prêts à se taire.

Le maire de Goma Muyisa Nkiese

Unanimes, ceux-ci demandent au gouverneur Kasivita de suspendre le maire de ses fonctions. Pour ce faire, ils annoncent un sit-in devant l’hôtel du gouvernorat du Nord-Kivu.

Ils mobilisent la population de Goma pour que tous ensemble puissent dénoncer haut et fort les propos tenus par Muyisa Nkiese.

« Venez avec nous ce matin pour exiger la suspension du maire de la ville. La LUCHA et plusieurs organisations de Goma organisent ce jeudi à 9h00 un sit-in au gouvernorat de la province du Nord-Kivu. Le gouverneur Carly a le pouvoir de suspendre un maire de la ville. Nous lui demandons d’agir. Suspendre le maire de Goma, c’est respecter la population et l’ensemble des morts enregistrés suite à l’insécurité à Goma. Muisa Kense doit partir« , lancent-ils

Pour rappel, dans un enregistrement audio mercredi dernier, le maire Muyisa Nkiese a sollicité une trêve aux bandits armés qui opèrent dans la ville. Pour lui, ceux-ci « devraient d’abord attendre que le président Tshisekedi quitte la ville s’ils veulent continuer leur aventure« .

Pourtant, Goma connait une situation très inquiétante sur le plan sécuritaire. Chaque jour, des cas d’insécurité y sont enregistrés allant jusqu’aux assassinats des civils.

Par Charles Mapinduzi