CENCO : l’évêque José Moko remplace Ambongo à la vice-présidence

CENCO : l’évêque José Moko remplace Ambongo à la vice-présidence

18 octobre 2020 0 Par Rédaction

L’archevêque métropolitain de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo n’est plus vice-président de la CENCO. Suite à sa nomination comme membre du Conseil des cardinaux par le Pape François au Vatican, Ambongo ne peut plus continuer à assumer la vice-présidence de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), vue sa nouvelle charge. Sur ce, par élection, les pères évêques ont élu Monseigneur José Moko, évêque d’Idiofa, à ce poste jeudi 15 octobre.

En effet, dans sa réaction après sa nomination, le Cardinal l’avait si bien souligné que « la charge du vice-président de la CENCO n’est plus compatible avec sa nouvelle nomination« .

« Il est clair que la fonction du vice-président de la CENCO n’est plus compatible à ce que je suis devenu aujourd’hui, je ne peux plus faire le vice-président pour plusieurs raisons », a-t-il évoqué.

Ce qui est à savoir du nouveau vice-président de la CENCO, Mgr José Moko était nommé évêque d’Idiofa le 26 mai 2009 par le Pape Benoît XVI. En ce temps, il était Recteur au grand séminaire Saint Jean XXIII. Ordonné prêtre en 1986 dans la Compagnie de Saint-Sulpice avec incardination dans le diocèse de Kinshasa. Il a été curé de paroisse à Saint Gyavira à Kinshasa, directeur spirituel et formateur au séminaire de philosophie Saint André Kaggwa et président de l’Assemblée des clergés de Kinshasa.

Par Bajika Ndeba