Kasaï: à défaut du pont, les opérateurs économiques optent pour la voie navale

Kasaï: à défaut du pont, les opérateurs économiques optent pour la voie navale

27 octobre 2020 0 Par Rédaction

Après l’effondrement du pont Kasaï qui s’est cassé, le vendredi 23 octobre dernier, l’usage de bateaux, barges et pirogues reste la seule voie salvatrice des opérateurs économiques pour evacuer leurs marchandises.

Mais, selon un opérateur économique contacté par la rédaction de Médi@Plus, l’utilisation de la voie navale entraînera une crise dans les villes environnantes. Car, explique-t-il, ce pont facilitait le trafic entre la ville de Tshikapa (Kasaï) et les villages environnants pour atteindre la ville de Kananga, au Kasaï-Central.

D’où, son interpellation au gouvernement central pour mettre fin à ce système car, cela entraine la perte de leurs marchandises.

« Cette pratique n’est pas encore habituel. Cela entraînera plusieurs pertes dans les activités de commerçants. l’État Congolais doit réparer le plus vite possible ce pont car, nous payons les taxes« , a dit Ntumba Biduaya, cadre d’une association de commerçants du Kasaï.

Signalons que l’effondrement de ce pont est causé par l’utilisation des engins lourds et, d’après le gouverneur du Kasaï, Dieudonné Pieme, aucune perte en vies humaines ne serait enregistrée.

Par Fabrice Kabamba