Procès « Meurtre des experts onusiens » : Trésor Mputu nie détenir les mèches de cheveux des experts

Procès « Meurtre des experts onusiens » : Trésor Mputu nie détenir les mèches de cheveux des experts

29 octobre 2020 0 Par Rédaction

Contrairement aux récentes affirmations du prévenu Vincent Manga devant la Cour militaire de l’ex-province du Kasaï Occidental accusant le chef de la milice Kamuina Nsapu,Trésor Mputu, de détenir les mèches de cheveux de tête de l’une des experts des Nations Unies, le prévenu nie le fait.

Lors de l’audience de mardi 20 octobre 2020, le prévenu Manga a affirmé devant les juges que les mèches de cheveux retrouvées dans ses affaires, lors de son arrestation, provenaient de Jean-Bosco Mukanda, un autre prévenu dans ce procès, qui les avait remises en sa présence au chef milicien Trésor Mputu pour l’élaboration d’un fétiche.

Le fait, a-t-il indiqué, s’est déroulé en mai 2017 après l’exécution de Michael Sharp et Zaida Catalan.

Invité à comparaître comme renseignant mardi 27 octobre 2020, Trésor Mputu nie les affirmations de Manga. Il rétorque que l’histoire de fétiche a eu lieu au mois de mars 2017, avant la mort des deux experts de l’ONU.

Le chef milicien relate avoir fait soigner sa mère par un guérisseur traditionnel, précisant qu’il n’a jamais été question d’utiliser les mèches de cheveux.

Pour Vincent Manga, le chef milicien nie cet événement pour discréditer Jean-Bosco Mukanda, son beau-frère.

Par Fabrice Kabamba