Kinshasa: hommage aux victimes du crash d’octobre 2019

Kinshasa: hommage aux victimes du crash d’octobre 2019

7 novembre 2020 0 Par Rédaction

Une année après leur disparition dans un crash, les agents de la Présidence de la République démocratique du Congo (RDC) ont reçu les hommages de la nation, au cours d’une cérémonie funéraire organisée ce samedi 07 novembre 2020, à l’esplanade de la Clinique Kinoise de Kinshasa.

C’est aux environs de 11h 30′ que le couple présidentiel de la RDC est arrivé sur le lieu.

Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son épouse, Denise Nyakeru Tshisekedi ont déposé des gerbes des fleurs devant les dépouilles mortelles des 9 victimes de ce crash, survenu le 10 octobre 2019. Ils ont aussi adressé quelques mots de compassion à l’endroit des membres des familles éplorées.

Patrick Mukadi (agent a la logistique); Divioka Eluki Maréchal (Chauffeur); Major Barhimukwa Jules; Major Maloba; Mukhambetkaliyev Mergali, Sadovnichii Vlamdmir, Shumkov Vitalii, Gorokhov Sergii et Shalikov Oleksii avaient décollé avec l’AN 72, le jeudi 10 octobre 2019 de Goma pour Kinshasa.

L’avion avait disparu des radars 59 minutes après son décollage. Après 5 jours de recherches, les restes de l’avion avaient été trouvés à Kole, dans la province du Sankuru.

Dans son oraison funèbre, le Directeur de cabinet ai du Chef de l’État Kolongele Eberande a exprimé, au nom des familles des victimes et des membres de cabinet, toute sa gratitude au Chef de l’Etat. Sa présence et celles de la Première Dame « est un signe de grandeur des grands hommes », a-t-il dit.

Les 9 victimes du crash de l’AN 72 dont 2 russes, 1 ukrainien et 1 karzhak ainsi que les 4 congolais ont été décorés à titre posthume, par le Chancelier des Ordres Nationaux.

Au terme d’une Ordonnance signée, le 6 novembre 2020, les 9 personnalités ont été admises à titre posthume dans l’Ordre National Héros nationaux Kabila-Lumumba, au grade de Chevalier.

Après cette cérémonie, le cortège funèbre s’est ébranlé pour le Nécropole de la N’sele où l’inhumation s’est déroulée dans l’intimité familiale.

Par Stanislas Ntambwe