UCOFEM-Kasaï Central sensibilise plus de 2.000 élèves sur les VBGs

UCOFEM-Kasaï Central sensibilise plus de 2.000 élèves sur les VBGs

9 décembre 2020 0 Par Rédaction

L’union congolaise des Femmes des médias (Ucofem), section du Kasaï Central a sensibilisé, ce mercredi 09 décembre 2020 à Kananga, plus de 2.000 élèves à l’Institut Techniques Kananga I sur les Violences basées sur le genre et sexuelles (VBGs).

Cette activité s’inscrit dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre. Selon Elysée Lusamba, Directrice de l’Ucofem/Kasaï Central, « le choix est tombé sur les élèves parce que c’est une tranche d’âge sexuellement active ». D’où, estime-t-elle, « il est impérieux que cette catégorie des personnes puisse avoir l’information sur les VBGs et leurs conséquences afin de mieux les éviter« .

 » L’Ucofem est une structure qui lutte également pour l’élimination des violences sexuelles », a-t-elle martelé. Avant d’ajouter que « nous pouvons, même sans moyen, sauver une vie ; voilà pourquoi nous nous sommes données la peine de descendre dans cette école qui regorgent beaucoup d’élèves afin de leur passer l’information sur les VBGs et leurs conséquences ».

Madame Lusamba souligne que les sensations de sa structure sur la question ne se limitent pas dans les 16 jours mais, elles devront être pérennisées car, indique-elle, les actes de violences sexuelles ne se passent pas que les jours d’activisme. C’est dans ce sens qu’elle lance un appel aux partenaires d’accompagner Ucofem Kasaï central dans cette lourde tâche.

Pour sa part, le Directeur des études de Kananga I a salué de vive voix, l’initiative de l’Ucofem. Aaron Bidilukilu lui recommande par ailleurs, de multiplier ce genre de sensibilisations dans son école afin d’éradiquer définitivement les VBGs.

Médi@Plus