Le Haut-Commissaire pour les réfugiés en visite de travail en RDC

Le Haut-Commissaire pour les réfugiés en visite de travail en RDC

20 avril 2021 0 Par Rédaction

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, effectue une visite en République démocratique du Congo (RDC) du 20 au 24 avril 2021. Il se rendra en premier lieu au Nord du pays pour rencontrer les réfugiés centrafricains récemment arrivés en RDC, suite à l’insécurité après les élections présidentielles et législatives en République centrafricaine de décembre 2020.

Dans son agenda, le Haut-Commissaire pour les réfugiés accompagnera des familles de réfugiés qui seront relocalisées de la frontière vers un autre site où ils pourront vivre plus en sécurité et avec une indépendance accrue à travers des activités de résilience, informe le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en République démocratique du Congo. M. Grandi aura ainsi l’opportunité d’évaluer les conditions de vie des réfugiés et des populations qui les accueillent ainsi que les besoins humanitaires. Le chef du HCR rencontrera également les autorités congolaises, les donateurs et la Communauté humanitaire sur le terrain et à Kinshasa.

Il clôturera sa visite en rencontrant des personnes touchées par le conflit à l’Est du pays, des leaders locaux ainsi qu’un comité de réfugiés et la population hôte.

Le renforcement des capacités des communautés congolaises et le leadership local est un aspect clé de l’approche communautaire du HCR dans l’est de la RDC. La violence et l’insécurité continuent de provoquer le déplacement des populations dans l’Est du pays. Plus d’1,2 million de congolais ont ainsi été déplacés en 2020 dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri. 

Au moins 5,2 millions de personnes sont déplacées en RDC essentiellement dans les provinces de l’Est et au Kasaï. Le HCR, à travers ses partenaires, renforce la situation de protection dans des zones affectées par les conflits cycliques, en soutenant les capacités existantes. L’approche communautaire permet aux populations d’identifier les besoins les plus urgents en donnant une réponse adaptée à la réalité locale.   

Filippo Grandi prévoit aussi une conférence de presse qui se tiendra à Kinshasa, le jeudi 22 avril 2021. La conférence de presse se tiendra dans le strict respect des mesures barrières contre la COVID-19.

Nouveau financement d’urgence pour les enfants réfugiés

Aux dernières nouvelles, l’on apprend que le Haut-commissaire pour les réfugiés se fera accompagné de la Directrice du fonds Éducation sans délai – le Fonds mondial des Nations Unies pour l’éducation dans les situations d’urgence et les crises prolongées – Mme Yasmine Sherif. Dans sa gibecière, Yasmine Sherif prévoit un nouveau financement d’urgence pour soutenir des services éducatifs cruciaux pour les enfants réfugiés et les communautés d’accueil.

Depuis décembre 2020, les violences liées aux élections en République centrafricaine ont poussé plus de 90 000 personnes – dont une majorité d’enfants – à fuir vers la RDC où elles se trouvent dans des conditions précaires le long de la frontière.

À Kinshasa, Mme Sherif rencontrera également des responsables gouvernementaux et des acteurs clé du secteur de l’aide internationale en matière d’éducation. Ceci, en vue de mobiliser des ressources supplémentaires pour les 4,7 millions d’enfants et d’adolescents qui ont besoin d’une assistance urgente en matière d’éducation en lien avec les multiples crises qui touchent le pays.

Par Stanislas NTAMBWE