Affaire Bukangalonzo: La Justice réclame la tête de Matata Ponyo auprès du Sénat

Affaire Bukangalonzo: La Justice réclame la tête de Matata Ponyo auprès du Sénat

7 mai 2021 0 Par Rédaction

L’ancien premier ministre sous Joseph Kabila, le sénateur Matata Ponyo Mapon, est poursuivi pour des présumés détournements des fonds alloués au Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo.

Ce parc, créé en 2014 dans le cadre d’un partenariat public-privé entre le gouvernement et une société sud-africaine (Africom Commodities), a connu une gestion calamiteuse au point que son impact sur le social n’a été qu’une illusion.

Il devait utiliser 80 000 hectares de terres pour la production de maïs et d’autres cultures. L’État a dépensé près de 100 millions de dollars d’argent public dans le projet qui n’a pas profité au peuple congolais. D’où les sérieuses présomptions de détournements qui pèsent sur les principaux gestionnaires dudit projet, en l’occurrence, Matata Ponyo Mapon. Car, trois ans après son lancement, le projet s’effondrait en 2017.

L’Inspection générale des finances (IGF) avait diligenté une enquête, il y a quelques mois sur la gestion des fonds publics (285 millions USD) décaissés par l’Etat congolais pour la mise en œuvre du projet agro-industriel de Bukanga-Lonzo.

L’Inspecteur général de cette institution attachée à la Présidence, Jules Alingete avait affirmé que Matata Ponyo figure parmi les présumés détourneurs dont le nombre s’élève à dix.

Pour ce faire, l’IGF a saisi la justice et celle-ci vient d’écrire au bureau du Sénat pour obtenir la levée des immunités parlementaires du sénateur Matata Ponyo.

informé de ce rebondissements, l’on apprend que l’ancien premier ministre a écourté son séjour à Conakry où il se retrouvait en mission de service, pour venir répondre à une éventuelle invitation de la justice.

« De Conakry où je me trouve au service de l’Afrique, j’ai décidé d’écourter mon séjour de travail et de rentrer à Kinshasa pour faire face à une justice politiquement instrumentalisée. Je suis fier d’avoir servi mon pays dans la transparence et crois en la force de la vérité« , a écrit Matata Ponyo sur son compte Twitter..

Le plus dur ne vient que de commencer pour l’homme en cravate rouge. Les jours avenirs seront certainement plus révélateurs et déterminants. Wait ans de.

Par Stanislas NTAMBWE