RDC : « Nous aurions bien voulu que le Gouvernement entame des réformes au sein de nos forces  » ( Gratien Iracan )

RDC : « Nous aurions bien voulu que le Gouvernement entame des réformes au sein de nos forces  » ( Gratien Iracan )

7 mai 2021 0 Par Rédaction

Les réactions tombent de partout, après la décision et la nomination des gouverneurs militaires et policiers de l’État de siège, décrété dans l’Ituri et le Nord-Kivu par le chef de l’état Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi.

Cet État de siège est décrèté pour une durée de 30 jours renouvelables, conformément à la Construction. Bien que cette décision du président de la République est saluée par plus d’un congolais, elle suscite cependant des réactions allant dans un sens contraire.

La récente réaction en date est celle du député national, Gratien Iracan de Saint-Nicolas, élu de Bunia, dans la province de l’Ituri. Dans un Twitt qu’il a publié, cet élu a exprimé le souhait de la population de l’ituri pour mettre fin aux massacres dans cette partie de la République démocratique du Congo .

Pour Gratien Iracan, toutes les initiatives qui visent à éradiquer l’activisme en Ituri est soutenue par toute la population de l’Est. “Le peuple iturien soutient toute initiative allant dans le sens d’arrêter les massacres des civils “, a écrit Gratien Iracan.

Mais, relativise-t-il, “Nous aurions bien voulu que le Gouvernement enquête et entame des réformes au sein de nos forces armées au préalable. Néanmoins, nous espérons que tout sera combiné pour le meilleur “.

Par Jackie Ngolela