AGOA-RDC : Les entrepreneurs congolais apprennent les normes d’exportation des produits locaux vers les USA

AGOA-RDC : Les entrepreneurs congolais apprennent les normes d’exportation des produits locaux vers les USA

15 mai 2021 0 Par Rédaction

Sous le haut patronage du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Ministère du Commerce extérieur a organisé du 11 au 12 mai 2021, à Kinshasa, un séminaire sur les normes d’exportation des produits locaux congolais vers les États-Unis d’Amérique.

Organisé par le Ministère du Commerce extérieur, sous la supervision de la Direction générale de l’Office congolais de contrôle (OCC), cette formation est d’une importance capitale pour les femmes et hommes entrepreneurs, venus des différentes structures et plate-formes membres du Consortium des réseaux des femmes de la Rd Congo (COREFEC).

La Présidente du Consortium des Réseaux des Femmes Congolaises « COREFEC » et représentante du Forum des intellectuels congolais de l’étranger (FICE), Patricia MAISHA, a salué l’apport du Président de la République qui ne cesse de soutenir les initiatives des femmes.

Elle a cependant, rappelé l’importance de cette rencontre de Kinshasa qui consiste à renforcer les capacités des entrepreneurs congolais sur des matières essentielles du secteur, entre autres la certification des produits, la conformité, le rôle et mission de l’OCC.

Patricia Maisha a exprimé également sa reconnaissance à la vision du Chef de l’Etat, de « créer des millionnaires congolais compétitifs au niveau national et international »

« Nous avons opté pour une approche de complémentarité et de synergie entre toutes les structures engagées dans la promotion de produits congolais pour une compétitivité sur le marché national et international. Nous conviendrons tous que le non respect des normes d’exportation des produits made in Congo reste l’un des domaines dans lesquels une collaboration est absolument nécessaire, si nous voulons défier la menace croissante qu’il fait peser sur notre économie » a dit Patricia Maïsha.

Elle dit de croire en l’aboutissement de la vision du Chef de l’Etat, celle de lutter contre la pauvreté, dans la mesure où les producteurs et exploitants Congolais seront à même de nourrir les athlètes de 88 pays ici en RDC, sans recourir aux frontières des pays voisins et tirer ainsi profit de la Zone de libre échange africaine pour ne plus servir de marché des autres.

« Ensemble nous sommes forts, Solidaires nous sommes solides », a conclu Patricia Maïsha

Par Thierry Kasongo