RDC: Bintou Keïta plaide pour la représentativité de la femme à CÉNI auprès de Modeste Bahati

RDC: Bintou Keïta plaide pour la représentativité de la femme à CÉNI auprès de Modeste Bahati

23 juillet 2021 0 Par Rédaction

La réforme de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et la désignation des membres de cette institution d’appui à la démocratie étaient au centre d’un échange que le président du Sénat a eu avec la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies en RDC, le jeudi 22 juillet 2021 dans saon cabinet de travail.

Au cours de cette entrevue, Modeste Bahati Lukwebo et Bintou Keïta étaient unanimes pour un grand consensus dans la désignation des animateurs de la centrale électorale en vue d’éviter les contestations et le chaos, à l’issue des élections à venir.

La cheffe de la Mission de l’ONU pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (Monusco) a émis le voeu de voir les composantes tenir compte de la représentativité de la femme au sein de la CENI. Bintou Keìta a par ailleurs, déploré « la montée de la violence verbale et le tribalisme dans la société congolaise ce dernier temps« .

« C’était un moment d’échanges important sur différents sujets. Nous avons passé en revue les éléments des priorités dans son discours lors de la rentrée parlementaire. Nous avons aussi insisté sur les priorités de l’époque, celles de débuter le processus des réformes notamment, la réforme électorale. Surtout ce qui est important, nous nous sommes promis que nous ne laisserons pas passer plusieurs mois avant de nous revoir à nouveau et avoir des consultations fréquentes et beaucoup plus régulières« , a confié la cheffe de la Monusco.

Le speaker de la Chambre haute du Parlement a également reçu, le même jour, le gouverneur a i de la province de la Tshopo. Désigné gouverneur intérimaire il y a quelques mois, Abibu Sakapela dit être venu solliciter les conseils auprès de Modeste Bahati Lukwebo pour le développement de sa province .

« Nous sommes venus échanger avec le président du Sénat pour solliciter accompagnement par rapport à un certain nombre de problèmes auxquels nous sommes confrontés. Il nous a rassuré de son accompagnement et a promis de transmettre à qui de droit des recommandations dont nous avons besoin pour la bonne marche de la province de la Tchopo », a déclaré Abibu Sakapela au sortir de l’audience avec le Président du Sénat.

Par Stanislas NTAMBWE