Nord-Kivu: Modeste Mutinga prêche le retour imminent de la paix dans le Grand Nord

Nord-Kivu: Modeste Mutinga prêche le retour imminent de la paix dans le Grand Nord

19 août 2021 0 Par Rédaction

Arrivé au tour de 10 heures locales, le mercredi 18 aout 2021 à Beni (Nord-Kivu), le Ministre des Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale Modeste Mutinga n’avait qu’un seul message à transmettre à tous les habitants du Grand Nord, notamment ceux de Beni et Butembo. Le message se résume en un seul mot : « Paix ».

Très déterminé à adresser de vive voix ce message du gouvernement aux populations meurtries de cette partie de la République démocratique du Congo (RDC), Modeste Mutinga a coupé l’herbe sous leur pied en apportant un message rassurant.  Ce, malgré les discours malicieux des ennemis de la paix qui ternissent l’image de ces deux villes du Grand Nord, en les faisant passer pour les théâtres de tueries, de désastres et du chaos.

« Toutes les institutions de la République, en commençant par le Président de la République, la Primature, le Parlement et le Pouvoir judiciaire sont à la recherche de la paix dans la province du Nord-Kivu, en général et dans les villes de Beni et Butembo en particulier. Pour votre gouverne, le Premier ministre passera très bientôt dans cette partie de la République pour une visite de réconfort moral en faveur des compatriotes déplacés de guerre et ceux qui ont été victimes des diverses catastrophes naturelles », a déclaré le Ministre des Affaires sociales.

Infatigable, imperturbable et ferme dans ses bottes, Modeste Mutinga s’est dit déterminé à palper du doigt les réalités socio-humanitaires du Grand Nord. En l’occurrence, les villes de Beni et Butembo. Au regard des données en présence, Modeste MUTINGA s’est dit heureux de trouver Beni en pleine expansion. Le commerce marche, l’administration locale et fonctionne harmonieusement et les habitants vaquent librement à leurs occupations.

« Trop c’est trop »

Contrairement à l’image peu reluisante, rocambolesque et martyrisante que d’aucuns collent à la ville de Beni, Modeste Mutinga a invité les jeunes, les femmes, les hommes et l’élite de Beni à garder cette dynamique pour développer leur contrée et consolider la cohésion et l’harmonie nationale.

« Trop c’est trop pense Modeste Mutinga, nous ne devons pas tolérer que les prédicateurs des mauvais augures puissent continuer à ternir l’image de cette si belle ville de Beni mais, nous avons l’obligation patriotique de travailler la main dans la main pour redorer le blason ternis de Beni ».

Le Ministre des Affaires sociales a saisi cette occasion pour inviter les élus du peuple, les mouvements citoyens ainsi que la notabilité de Beni à véhiculer le message de paix dans les baraza communautaires, à travers les médias et en famille. De cette façon, croit-il savoir, les ennemis de la paix n’aurons plus d’issu d’attiser la haine et d’instrumentaliser les filles et fils de Beni contre les institutions de la République. « L’heure de la Paix a sonné et le vent de la paix qui soufflé dans la ville de Beni. Ainsi, j’invite tous mes compatriotes à saisir cette balle au bond pour barrer la route aux ennemis de la paix », a renchérit Modeste Mutinga.   

Après la Beni, la délégation du ministre des Affaires sociales s’est dirigée dans la ville de Butembo, à 54 km de Beni, pour transmettre le même message de paix au nom du Gouvernement congolais. Sur place, un accueil digne de son rang lui a été réservé par les habitants de cette ville. Scandant des chants à la gloire des FARDC ainsi qu’à celui de leur hôte,  ils l’ont accompagné.

Modeste Mutinga s’est dit impressionné par la marée humaine venue l’accueillir, lui obligeant de marcher jusqu’à la mairie de Butembo où les agents et cadres de l’Etat lui ont réservé un accueil princier.

« A travers mon passage dans cette belle ville de Butembo, j’envoie des signaux très positifs à toutes les autorités du pays, qu’elles n’aient pas peur de venir rendre visite aux habitants du Grand Nord. Et j’invite par la même occasion, tous les ressortissants de cette partie du pays à unir leurs efforts aux côtés du gouvernement pour bouter hors d’état de nuire les forces nuisibles des ADF, dans l’optique de ramener de façon urgente la paix dans la ville de Beni et de Butembo », a-t-il déclaré.

Par Stanislas NTAMBWE