Pollution des rivières au Kasaï : plus de 4.000 victimes dans 13 des 18 zones affectées

Pollution des rivières au Kasaï : plus de 4.000 victimes dans 13 des 18 zones affectées

30 août 2021 2 Par Rédaction

Le rapport final d’évaluation du gouvernement central fait état de plus de 4.000 victimes de la pollution des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa, recensées dans 13 zones de santé sur les 18 que compte la province du Kasaï. Selon le rapport, la plupart des victimes souffrent de diarrhée et d’autres maladies sexuellement transmissibles.

« Malgré la disparition de la couleur rougeâtre dans les eaux de ces deux rivières, la situation de la population reste toujours préoccupante« , a fait savoir la Vice-première ministre, ministre de l’Environnement et Développement durable, Eve Bazaïba. Elle l’a affirmé au cours d’un point de presse tenu dimanche 29 août 2021, à l’issue d’une mission d’évaluation et humanitaire à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï.

Pour y remédier, le gouvernement congolais prévoit la distribution des médicaments dans les zones affectées, l’aménagement des sources d’eau sur la bande riveraine, la construction des forages, le renforcement des capacités en désserte en eau potable à la regie de distribution d’eau.

Il sied de noter que la délégation gouvernementale était composée d’experts de la Vice-primature à l’Environnement et Développement durable. Le suivi des travaux sera assuré par les ministres de la Santé, du Développement rural, de la Pêche et élevage ainsi que celui des affaires sociales.

Par Jackie Ngolela