La RDC se dote d’un Plan d’action national de lutte contre la rage humaine transmise par les chiens

La RDC se dote d’un Plan d’action national de lutte contre la rage humaine transmise par les chiens

18 septembre 2021 0 Par Rédaction

C’est le ministre de Pêche et Elevage, Adrien Bokele Djema qui l’a annoncé dans un message au peuple congolais, ce vendredi 17 septembre 2021, en prévision de la Journée mondiale contre la rage, célébrée le 28 septembre de chaque année.

La Communauté internationale célèbre, le 28 septembre de chaque année, la Journée mondiale de la lutte contre la rage, en mémoire de la mort de Louis Pasteur, première personne qui a réussi à mettre au point un vaccin contre la rage. La République démocratique du Congo a placé la célébration de cette journée le thème « La rage : la réalité, pas la peur », un concept exceptionnel.

En rapport avec ce thème, le ministre de la Pêche et Elevage, Adrien Bokele Djema a appelé le peuple congolais à diffuser le message « clair et précis » sur la rage en vue de son élimination d’ici 2030.

Dans un message publié ce samedi 18 septembre 2021, Adrien Bokele Djema a brossé le tableau un sombre de la situation épidémiologique cumulé de cette maladie des zoonoses les plus meurtrières de la planète, transmise  par le chien en République démocratique du Congo. « De 2010 à 2020, sur 10.498 personnes mordues par les chiens enragés, 157 en sont mortes », a informé le ministre de la Pêche et Elevage.

Il affirme que la rage tue une personne toutes les 15 minutes surtout les enfants de moins de 15 ans, avant d’affirmer que le chien en est responsable à 99%. « D’où, souligne-t-il, l’importance de vacciner au moins 70% de chiens pour espérer l’élimination de la rage dans le monde ».

En lieu et place de la désinformation souvent répandue dans les réseaux sociaux pour susciter la peur dans la population, le mythe et l’obsession négative sur la rage, le ministre Bokele invite les congolais à privilégier la bonne information sur concernant ce fléau.

Il a en outre, fait savoir que cette année, le Ministère de Pêche et Elevage a doté la RDC d’un « Plan d’action national de lutte contre la rage humaine » transmise par les chiens. Le Patron de l’Elevage appelle à toutes les parties prenantes impliquées dans la lutte contre la rage, de « se liguer comme un seul homme afin que chacun, dans sa sphère d’action, apporte une pierre pour qu’en fin de compte, nous mettions hors d’état de nuire cette pandémie aux conséquences socioéconomique néfastes », a-t-il conclu.

Par Jackie Ngolela