Kinshasa: ouverture ce jeudi des travaux du Dialogue politique entre la RDC et l’Union européenne

Kinshasa: ouverture ce jeudi des travaux du Dialogue politique entre la RDC et l’Union européenne

30 septembre 2021 0 Par Rédaction

Le Premier ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé, ce jeudi 30 septembre 2021, la cérémonie d’ouverture des travaux de la 3ème session du Dialogue politique entre la République démocratique du Congo et les pays membres de  l’Union européenne. Ce dialogue porte sur la Gouvernance politique ; l’économie ; la sécurité; l’environnement ; la gestion des ressources minières et non minières ainsi que le développement humain.

C’était en présence du Président du Sénat, du Représentant de l’Union européenne, des membres du gouvernement congolais, des ambassadeurs et chefs des missions diplomatiques des pays  membres de l’Union européenne ainsi que de  plusieurs experts.

Dans son discours d’ouverture, Sama Lukonde a relevé que les relations diplomatiques avec les pays membres de l’Union européenne ont vocation de renforcer le partenariat dans divers secteurs de la vie nationale. 

« Ces actions devront participer au renforcement de notre partenariat à travers des projets d’investissement dans les différents secteurs de la vie nationale. Le cadre d’exécution et d’orientation des projets et programmes de coopération reste certes, l’institutionnalisation du dialogue politique au sein de l’accord de Cotonou et la formalisation des discussions dans le cadre du présent accord en vue d’orienter l’apport souhaité dans le secteur que le gouvernement congolais s’est choisi à travers son programme défendu et adopté à l’Assemblée nationale », a déclaré le chef du Gouvernement congolais.

A l’en croire, ce programme s’appuie sur « les piliers fondamentaux qui procèdent de la sécurité et de la paix, du redressement de l’économie ainsi que de notre écosystème, de la redynamisation de notre diplomatie en vue d’appuyer des réformes y contenues pour une meilleure prise en charge des domaines d’intervention producteurs des recettes et porteurs de croissance en vue de développer notre pays », a souligné Sama Lukonde.

Il souhaite que les échanges entre les participants au dialogue, visent la recherche d’une plus-value comme c’est stipulé dans les accords de Cotonou. « L’inscription de notre pays au registre des institutions de Breton woods et la volonté affichée par le Gouvernement de la  RDC à faire sortir les masses laborieuses du marasme social, m’incite à soutenir la tenue de ces assises dont les retombées sont attendues dans les domaines sociaux de bases tel que: l’éducation dont la gratuité de l’enseignement conduira le plus grand nombre d’enfants à accéder au système scolaire ; la santé ;  l’agriculture mécanisée et extensive et les infrastructures », a dit Jean-Michel Sama Lukonde.

En outre, il a fait un appel aux investissements des pays membres de l’Union européenne dans les différents secteurs de la vie nationale afin de « permettre à la RDC d’assurer son intégration au sein de la Zone de libre-échange économique africaine et de jouer pleinement son rôle de moteur de développement au cœur de l’Afrique dans ces relations avec l’Europe ».

Par Stanislas NTAMBWE