Kisangani : lancement officiel de la seconde phase du déploiement du logiciel ISYS-REGIES

Kisangani : lancement officiel de la seconde phase du déploiement du logiciel ISYS-REGIES

4 octobre 2021 0 Par Rédaction

Dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale pour accroître la mobilisation des recettes publiques en République démocratique du Congo (RDC), le ministre des Finances Nicolas Kazadi, a lancé la seconde phase du déploiement du logiciel ISYS-REGIES. C’était le samedi 02 octobre 2021, à partir de Kisangani (Tshopo) où il séjourne.

La mise en place de la chaîne informatisée des recettes dans cette partie de la RDC, contribuera au renforcement de la gouvernance financière. Dans son discours, Nicolas Kazadi a insisté sur la volonté politique du Gouvernement congolais à répondre aux attentes de sa population sans subterfuges, en renflouant les caisses de l’Etat.

Le ministre des Finances a également réitéré sa détermination à recourir à l’informatique dans la gestion des finances publiques comme l’une des solutions pour améliorer le système fiscal de la RDC. Les défis à relever étant immenses, il a annoncé une étude de faisabilité pour l’implémentation des logiciels de maîtrise de l’assiette fiscale, notamment dans les secteurs des mines, des télécommunications, des hydrocarbures, de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), ainsi que du contrôle des quantités importées et exportées.

ISYS-REGIES est un logiciel du Ministère des Finances dont le lancement, dans sa première phase, a eu lieu le 1er janvier 2021. Depuis cette date, ce logiciel est opérationnel dans sept provinces : Kinshasa, Haut-Katanga, Haut-Lomami, Kongo-Central, Lualaba, Nord-Kivu et Tanganika.

A l’évidence, ce logiciel est un des éléments qui expliquent l’augmentation des recettes en RDC. Grâce à la traçabilité, et la transparence qu’il apporte sur les opérations de perception des recettes, ISYS-REGIES s’est inéluctablement avéré comme le meilleur instrument dans la lutte contre la fraude. Il sert aussi d’outil de contre-vérification dans un pays dont l’incivisme fiscal doit être combattu de manière intelligente et surtout, pragmatique pour atteindre les Objectifs du développement durable (ODD).

Pour le coordonnateur du Comité technique de suivi et d’évaluation des réformes (CTR), Félicien Mulenda, le champ d’application du logiciel ISYS-REGIES s’étend des régies financières (DGI, la DGDA, et la DGRAD) aux autres services impliqués dans le processus de mobilisation des recettes. Notamment les banques commerciales, la Banque Centrale du Congo (BCC), la Direction du trésor et de l’ordonnancement (DTO) et la Direction de la comptabilité publique (DCP).

Par ailleurs, étant donné que la digitalisation complète passe par la réduction de la manipulation humaine, le patron des finances congolaises a demandé aux responsables des banques commerciales, de finaliser les intégrations de leurs systèmes informatiques avec ce logiciel pour que, par une seule saisie, les informations d’encadrement soient transmises entre leurs systèmes et ISYS-REGIES. C’est pourquoi, Nicolas KAZADI a promis de signer à ce sujet, un Arrêté ministériel en vue de rendre obligatoire cette intégration.

Par Stanislas NTAMBWE