Kinshasa: Plus de 100 ONG du secteur piscicole de Mont-Ngafula bénéficient chacune de 7 500 alevins

Kinshasa: Plus de 100 ONG du secteur piscicole de Mont-Ngafula bénéficient chacune de 7 500 alevins

8 octobre 2021 0 Par Rédaction

Le ministre de Pêche et Elevage, Adrien Bokele Djema, poursuit avec la troisième phase de la campagne de distribution des alevins et leurs aliments, aux pisciculteurs de la ville de Kinshasa.

Après Kinkole, le Patron de Pêche et Elevage a été au chevet pisciculteurs de la commune de Mont-Ngadfula, dans le District de Lukunga. Ce jeudi 07 octobre 2021, plus des 100 ONG spécialisées dans le domaine de la pisciculture et de la pêche dans cette partie de la capitale de la RDC, ont bénéficié chacune, 7500 alevins et leurs aliments.

Ce coup de pouce du Ministère de Pêche et Elevage aux pécheurs et pisciculteurs, s’inscrit dans le cadre de la politique gouvernementale d’encadrement et d’accompagnement de petits producteurs en vue de palier à la problématique de l’autosuffisance alimentaire.

Ce geste salutaire n’a pas laissé les bénéficiaires indifférents. Au-delà de la gratitude exprimée envers le ministre de la Pêche, ils ont profité aussi de cette occasion de présenter à ce membre du Gouvernement les difficultés qu’ils rencontrent sur terrain. On note notamment, le manque de financement du Gouvernement pouvant leur permettre d’acheter les alevins et leurs produits ; répondre aux besoins alimentaires de la population Kinoise ; l’impraticabilité des routes ; le manque d’encadrement des techniciens du Ministère de tutelle aux producteurs et éleveurs, ainsi que le manque d’une usine de production des aliments pour nourrir les alevins.

« Un geste important et significatif »

Selon ces pisciculteurs, ils n’ont jamais connu l’assistance d’un Ministre dans ce domaine depuis les décennies, affirmant que c’est pour la première fois de bénéficier ce don du Gouvernement. Ils ont ainsi remercié le Chef de l’Etat pour son attention et au Premier ministre Sama Lukonde, pour cet accompagnement dont l’objectif est d’amener le peuple congolais à consommer du bio produit localement.

« Ce geste qui vient d’être posé, est très important et significatif. Nous rassurons au chef de l’Etat, via le ministre de Pêche et Elevage, que nous venons de recevoir ; nous allons non seulement le gérer en bon père de famille, mais surtout en compatriotes congolais pour que les congolais puissent manger bio » ont-ils promis.

En outre, ils ont lancé un appel aux autres pisciculteurs et éleveurs de contacter le Ministère de Pêche et Elevage pour qu’ils se mettent en ordre pour avoir l’opportunité d’entrer en possession, non seulement de l’intervention économique, mais aussi de subventions et, par conséquent, avoir les moyens de produire en quantité consistante pour que la population mange à sa faim.

Notons que, cette troisième phase est toujours dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire. Pour se faire, le patron de Pêche et Elevage s’est dit déterminé à garantir la population congolaise une alimentation saine, en produisant localement et inonder les marchés avec les poissons bio produits par les compatriotes.

Par Jackie Ngolela